dimanche 18 avril 2021
A VOIR

|

Covid-19 : Air Tahiti supprime ses vols vers Moorea jusqu’à nouvel ordre

Publié le

Trois nouveaux cas confirmés de covid-19 en Polynésie ont été annoncés ce mercredi. Deux sont à Tahiti et un autre sur l'île de Moorea. Air Tahiti a décidé de prendre des mesures.

Publié le 18/03/2020 à 17:31 - Mise à jour le 18/03/2020 à 17:36
Lecture < 1 min.

Trois nouveaux cas confirmés de covid-19 en Polynésie ont été annoncés ce mercredi. Deux sont à Tahiti et un autre sur l'île de Moorea. Air Tahiti a décidé de prendre des mesures.

Suite à l’annonce ce mercredi d’un premier cas confirmé de Covid-19 à Moorea, le président du Pays Edouard Fritch a demandé à la population de limiter ses déplacements sur l’île soeur comme vers les autres îles, au strict minimum.

En conséquence, la compagnie locale Air Tahiti a décidé de supprimer ses vols vers Moorea. Mais pas seulement. Désormais :

  • Pour les visiteurs, c’est-à-dire les non-résidents de Polynésie-française :
    – les vols Tahiti-Île ne sont plus autorisés,
    – les vols inter-îles ne sont plus autorisés,
    – seuls les vols Île-Tahiti sont autorisés.
  • Pour les résidents de la Polynésie-française, seuls les déplacements suivants sont acceptés :
    – si le passager est résident de l’île dans laquelle il se rend,
    – pour des raisons professionnelles,
    – pour des raisons médicales,
    – pour rapprochement familial impérieux.

Les services téléphoniques et en agence étant saturés, la compagnie aérienne demande à être contactée uniquement lorsque les départs sont prévus dans les prochaines 48 heures.

Plus d’informations ici : https://www.airtahiti.pf/coronavirus-informations-voyageurs.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.