mardi 26 octobre 2021
A VOIR

|

Coronavirus : comment les enfants perçoivent-ils la situation ?

Publié le

Le coronavirus, tout le monde en parle depuis plusieurs semaines. Mais comment l’expliquer aux enfants ? Et surtout, comment le perçoivent-ils ? Il est souvent bien difficile pour les parents d’en parler à leurs enfants sans créer de l’angoisse chez les tout-petits.

Publié le 23/03/2020 à 16:26 - Mise à jour le 23/03/2020 à 18:12
Lecture 2 minutes

Le coronavirus, tout le monde en parle depuis plusieurs semaines. Mais comment l’expliquer aux enfants ? Et surtout, comment le perçoivent-ils ? Il est souvent bien difficile pour les parents d’en parler à leurs enfants sans créer de l’angoisse chez les tout-petits.

Dans cette famille, le virus on évite d’en parler pour ne pas inquiéter les enfants : “On n’en parle pas beaucoup. On en parle que s’ils nous posent des questions. (…) On ne subit pas l’information, on la choisit. Il faut vraiment chercher l’information pour ne pas transmettre de fausses idées, et il ne faut pas en avoir peur. La peur vient de l’inconnu. La connaissance est donc là pour nous rassurer” confie, Sarah Aline, mère de famille. “C’est important que notre peur d’adulte reste une peur d’adulte, et que si pour les enfants, cela ne change rien, il n’y a pas de nécessité d’aller leur donner des idées qui n’existent pas encore dans leur tête. S’ils remarquent des changements, comme le fait qu’ils ne sortent plus, que les parents ne vont plus au travail… c’est évident qu’il faut leur en parler. Il ne faut pas mentir. Mais je pense qu’il faut attendre que l’enfant soit prêt” ajoute-t-elle.

Contourner l’actualité pour vivre la situation dans le calme peut être une solution dans ce moment particulier de crise sanitaire même si l’anxiété est présente chez les tout-petits. “Tout le monde peut tomber malade à cause de coronavirus. (…) Ce virus, il rend les gens malades, les enfants, les parents…” nous dit Reva.

Si certains enfants s’inquiètent de la maladie causée par le virus, d’autres ne vivent pas très bien le confinement : “On n’a plus le droit de sortir de chez nous, sauf pour faire des courses par exemple. (…) C’est dur pour moi de rester à la maison, parce que j’ai souvent besoin de bouger” admet Rainui.

Des enfants affectés mais préservés par la situation, et qui comprennent également qu’ils peuvent transmettre le virus. Protéger ses grands-parents, ne plus faire de bisous à maman, rester à la maison, autant de chamboulements dans la vie d’un enfant… que l’on peut aussi considérer comme un petit héros en cette période de crise sanitaire.

Rédigé par

infos coronavirus