dimanche 14 août 2022
A VOIR

|

Concours du meilleur cuisinier de Polynésie française: rencontre avec Jean Claude Tekuataoa

Publié le

Publié le 12/03/2017 à 9:40 - Mise à jour le 12/03/2017 à 9:40
Lecture < 1 min.

Ce qui l’a poussé à choisir cette voie, aimer la bonne chère. De simple consommateur au départ, il s’est décidé à passer derrière les fourneaux. “Petit à petit, quand j’ai commencé à mettre la main à la pâte, je suis tomber amoureux de ce métier.”

La cuisine, devenue une vraie passion dévorante, Jean Claude ne s’interdit aucun produit pour exercer son art. “Je n’ai pas de préférence au niveau des produits. Je touche à tout, que ce soit du poisson, de la viande, de la volaille, des légumes etc…”

Ce qu’il aime avant tout dans ce métier, “le travail d’équipe, toucher aux produits, goûter surtout et puis le résultat obtenu à la fin.”

S’il a un message à passer aux jeunes cuisiniers, “il faut être passionné, car ce n’est pas un métier très facile par rapport aux horaires et aux conditions de travail.”

Chaleur, stress, les inconvénients ne manquent pas, mais quand on aime, on ne compte pas sa peine. “Il ne faut pas lâcher et aller jusqu’au bout.”
 

Rédaction Web

infos coronavirus