lundi 18 janvier 2021
A VOIR

|

Ciguatera à Nuku Hiva : une nouvelle zone à risque

Publié le

Publié le 05/12/2017 à 14:53 - Mise à jour le 05/12/2017 à 14:53
Lecture < 1 min.

Une dizaine de cas au mois de novembre, dont quatre sévères : la ciguatera a de nouveau frappé à Nuku Hiva  aux Marquises. En cause, le haka, un poisson dont sont très friands les Marquisiens.

La ciguatera est un phénomène courant aux Marquises. À Nuku Hiva, la baie d’Anaho est connue pour être très impactée. Pourtant. Le poisson consommé par les personnes intoxiquées venait de la baie voisine, celle de Hatiheu.

La microalgue à l’origine de la ciguatera est-elle présente dans cette baie ? Possible. L’institut Malardé surveille de près cette recrudescence de cas. Mais les chercheurs ne disposent d’aucun échantillon pour le confirmer scientifiquement.

Sur les 12 cas d’intoxication recensés au mois de novembre, quatre se sont avérés importants. Les malades ont été pris en charge à l’hôpital de Taiohae.

Le maire de Nuku Hiva, Benoit Kautai, a décidé de mettre en garde la population contre la consommation des produits pêchés dans les deux baies. Des panneaux ont été installés et des messages radio diffusés. Depuis le début de l’année, Nuku Hiva a connu 36 cas de ciguatera. Une situation « préoccupante » selon les chiffres de l’OMS. 
 

Rédaction web avec Thomas Chabrol et Esther Parau-Cordette

 

Mireille Chinain, directrice d’unité du laboratoire de micro algues toxiques à l’ILM

infos coronavirus