vendredi 25 septembre 2020
A VOIR

|

Cas de covid-19 à bord du Paul Gauguin : l’image de la croisière est-elle ternie ?

Publié le

Le marché de la croisière tangue à cause de la pandémie. Avec le premier cas de Covid-19 confirmé à bord du Paul Gauguin, de la compagnie française Ponant, c’est un moteur clef de l’économie locale qui est directement impacté, 15 jours à peine après la réouverture des vols commerciaux.

Publié le 03/08/2020 à 17:48 - Mise à jour le 03/08/2020 à 17:48
Lecture 2 minutes

Le marché de la croisière tangue à cause de la pandémie. Avec le premier cas de Covid-19 confirmé à bord du Paul Gauguin, de la compagnie française Ponant, c’est un moteur clef de l’économie locale qui est directement impacté, 15 jours à peine après la réouverture des vols commerciaux.

Seuls le Paul Gauguin et l’Aranui V ont proposé des croisières dès la mi-juillet. Alors que la reprise d’activité dépend de leur capacité à rassurer leur clientèle, la compagnie Ponant, propriétaire du Paul Gauguin et qui jouit d’une belle réputation, est confrontée au Covid-19.

L’Aranui V doit partir samedi en direction des Marquises avec 77 passagers. La procédure d’embarquement est stricte. « Il y a le test covid à 72 heures avant le départ. Et à notre initiative, nous allons aller à l’aéroport avec une infirmière rencontrer nos passagers et leur faire un test à jour-J, plus le test à J+4 que le Pays impose », nous expliquait samedi, à l’occasion d’une journée porte ouverte à bord de l’Aranui V, Romina Wong, attachée de direction Aranui Cruises.

Les autorités ont annoncé ce lundi soir qu’un nouveau test obligatoire sera mis en place pour les croisiéristes à l’embarquement dans le navire.

Cette première alerte à bord d’un bateau de croisière en Polynésie mettra-t-elle en suspens ce secteur clé du tourisme ? Le Paul Gauguin débutait son circuit autour des îles Sous-le-Vent. Il a fait demi-tour après son escale à Bora Bora. Le bateau est immobilisé au quai de Papeete. Quand reprendra-t-il le large ? La croisière séduira-t-elle encore les touristes ?

Sur la Perle du Pacifique, les professionnels disent être préparés à travailler malgré le risque. « On savait que ce jour allait arriver, affirme Rainui Besineau, président du comité du tourisme de Bora Bora. Donc nous nous sommes donné les moyens de travailler en respectant les mesures barrières, la distanciation sociale, des protocoles sanitaires que l’on applique dans chaque activité. Des référents sanitaires vont être positionnés dans les zones les plus fréquentées de l’île comme la plage de Matira, l’aéroport, l’artisanat, le quai de Fariipiti et puis d’autres encore. »

Vingt-cinq compagnies maritimes de croisière passent par la Polynésie depuis 2 ans. C’est près de 1 000 escales par an. Malgré la crise sanitaire, certaines ont annoncé leur intention de voguer encore sur les eaux polynésiennes dès le 3e trimestre.

infos coronavirus

Moorea : une reprise touristique plutôt timide, la clientèle locale limite la casse

Depuis le 15 juillet dernier, le pays a réouvert les vols internationaux, une ouverture très attendue du secteur touristique durement touché par le confinement. Et après un peu plus de deux mois d’activité force est de constater que la reprise est plutôt timide du côté de Moorea, c’est la proximité avec Tahiti qui sauve quelque peu les meubles...

Le CHPF a commandé des tablettes connectées pour les patients atteints de Covid-19

Jacques Raynal, ministre de la Santé, a annoncé ce jeudi matin lors de la séance de la session budgétaire à l'Assemblée de la Polynésie française, que le CHPF avait commandé des tablettes connectées à destination des patients atteints du Covid-19 afin de faciliter le lien numérique avec leurs proches.

Télétravail : un projet de loi présenté aux partenaires sociaux le 2 octobre

Dans une réponse à Virginie Bruant en séance à l'assemblée de la Polynésie, la ministre du Travail Nicole Bouteau, a annoncé qu'un projet de loi sur le télétravail a été formalisé.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Sénatoriales : Michel Villar, le compagnon de route discret...

Michel Villar est candidat aux élections sénatoriales sous la bannière du Tavini Huiraatira. "Compagnon de route discret" d'Oscar Temaru depuis une trentaine d'années, il a rejoint le leader indépendantiste de façon plus publique depuis les territoriales, et maintenant les sénatoriales.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV