mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Bac 2020 : l’oral de français annulé, le contrôle continu appliqué

Publié le

Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé jeudi qu'il n'y aurait pas cette année d'épreuve orale de bac de français pour les lycéens de Première. Comme pour les autres épreuves du bac 2020, le français sera noté en fonction du contrôle continu pour les 2 008 élèves de Première en Polynésie.

Publié le 28/05/2020 à 9:56 - Mise à jour le 28/05/2020 à 17:00
Lecture < 1 min.

Le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé jeudi qu'il n'y aurait pas cette année d'épreuve orale de bac de français pour les lycéens de Première. Comme pour les autres épreuves du bac 2020, le français sera noté en fonction du contrôle continu pour les 2 008 élèves de Première en Polynésie.

L’épreuve de l’oral du bac de français est finalement annulée pour les lycéens de Première. Elle est remplacée par les notes des écrits des deux premiers trimestres. Une mesure qui concerne aussi bien la métropole que la Polynésie, a indiqué Thierry Delmas, directeur de la DGEE.

« J’ai entendu les inquiétudes face à une situation exceptionnelle qui entraînait une inégale préparation » de cette épreuve; elle sera donc « validée par le contrôle continu » a dit le ministre lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre Edouard Philippe.

L’objectif est que les élèves de ces établissements puissent bénéficier d’ici fin juin « d’entretiens pour faire le point sur leurs projets d’orientation » et d’un suivi concernant les vœux des élèves de terminale sur la plateforme Parcoursup.

« L’instruction est obligatoire, la seule chose différente c’est d’aller physiquement ou non a l’école, on doit soit être à l’école soit dans un lien grâce à l’enseignement à distance », a martelé le ministre. 

Concernant les oraux de rattrapage du bac 2020, ils auront bien lieu le 30 juin. Des aménagements sont à prévoir pour les élèves internes des îles. Les résultats du bac 2020 seront communiqués à partir du 25 juin.

infos coronavirus