jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Application Otia : des améliorations à venir pour les usagers

Publié le

Publié le 11/12/2018 à 16:04 - Mise à jour le 11/12/2018 à 16:04
Lecture 3 minutes

Afin d’accompagner le développement constant et nécessaire de l’application Otia en Polynésie française, le ministre en charge du Domaine a présenté, lors du conseil des ministres ce mercredi, les axes d’évolution de cette application vers les usagers, pour la délivrance des documents cadastraux dans les mairies et les mairies annexes.
 
Pour favoriser la réussite du projet de délivrance des documents cadastraux par les communes, et limiter les risques d’incompréhension, un agent de la direction des Affaires foncières (DAF) sera missionné pour proposer une formation à l’utilisation de l’application Otia aux communes qui choisiront d’adhérer au programme.
 
>>> Lire aussi : Les communes pourront délivrer des documents cadastraux

Ces interventions pédagogiques et ciblées viseront d’une part à informer clairement les élus municipaux sur les modalités d’application de la loi du Pays du 9 novembre 2018 et, d’autre part, à sensibiliser les agents municipaux aux impératifs de confidentialité et de protection de la vie privée inhérents à la délivrance de documents cadastraux à partir de l’application Otia.
 
Ces actions pourraient être menées dans le cadre de tournées administratives qui seront organisées dans les différents archipels, et qui garantissent une diffusion optimale des messages que porte l’administration.

> Paiement par carte bancaire au comptoir de la DAF

Depuis août 2017, les utilisateurs de l’application Otia ont la possibilité de commander et payer en ligne leurs documents cadastraux. Aujourd’hui encore, de nombreux usagers se déplacent au comptoir de la DAF de Papeete pour obtenir des renseignements ou documents. Ainsi, dans un souci d’équité, il a été proposé la mise en place d’un paiement par carte bancaire pour les usagers de la DAF.

> Aide à l’accès à l’application Otia pour les populations marginalisées du numérique

Face à la complexité du problème foncier, il est essentiel qu’un maximum de Polynésiens puissent avoir accès à l’application Otia pour effectuer des recherches ou obtenir des documents cadastraux.
 
C’est la raison pour laquelle il a été proposé qu’en partenariat avec l’association Face Polynésie, connue pour ses actions sociales en faveur de l’inclusion sociale des populations, que des formations à l’utilisation de l’application pour des référents associatifs, soient mises en place.
 
Pour 2019, dix familles de l’Agence Immobilière Sociale de Polynésie française (AISPF) et 3 référents associatifs de Tahiti et Moorea ont d’ores et déjà été identifiés et des formations pourront être envisagées, notamment sur les îles de Raiatea et de Hao.
 

Compte-rendu du conseil des ministres

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des ministres

 

  • Participation de la Polynésie française à l’événement « La Mer XXL »
  • Participation du Vice-Président aux Assises de l’économie de la Mer
  • Attribution d’aides financières pour les entreprises
  • Période de soldes pour l’année 2019
  • Subvention d’investissement à l’OPH pour le financement de l’opération d’acquisition foncière Teavaava
  • Arrêtés concernant le transport maritime interinsulaire
  • Subventions à des associations à caractère culturel
  • Budget 2019 du régime général des salariés
  • Subventions à des associations pour des actions dans le secteur de la Santé

infos coronavirus