Abeilles : un cas de loque américaine à Tahiti

Publié le

Il s'agit du premier cas depuis le début de l'année 2024 : un cas de loque américaine a été découvert à Punaauia, ont révélé nos confrères de Polynésie 1ère. Très grave et contagieuse, cette maladie affecte le couvain des abeilles.

Publié le 30/05/2024 à 16:58 - Mise à jour le 31/05/2024 à 11:16

Il s'agit du premier cas depuis le début de l'année 2024 : un cas de loque américaine a été découvert à Punaauia, ont révélé nos confrères de Polynésie 1ère. Très grave et contagieuse, cette maladie affecte le couvain des abeilles.

La loque américaine est une maladie infectieuse et contagieuse du couvain operculé de l’abeille due à la bactérie Paenibacillus larvae. La gravité de la maladie provient du caractère contagieux et de la difficulté à se débarrasser des spores de Paenibacillus larvae qui sont extrêmement résistantes. Les larves d’abeilles sont infectées par voie orale et les spores. Les jeunes colonies se développent pendant un an ou deux puis le couvain est attaqué, noirci et pourri, dégageant une odeur fétide et la colonie meurt ou essaime.

Cette maladie est donc des plus redoutées des apiculteurs, qui doivent redoubler de vigilance, un premier cas de loque ayant été découvert, rapporte Polynésie 1ère. Le cas a été découvert entre l’école Manotahi et le rond-point Mille Délices à Punaauia.

19 cas de loque américaine avaient été répertoriés en 2023.

Pour rappel, l’apiculture est une filière fragile qui exige un respect des règles en vigueur. Certains écosystèmes sont encore indemnes de maladie comme aux Tuamotu et aux Marquises.

Dernières news

Activer le son Couper le son