vendredi 4 décembre 2020
A VOIR

|

35,9 milliards de Fcfp de crédits accordés au 3e trimestre 2018

Publié le

Publié le 13/12/2018 à 10:13 - Mise à jour le 13/12/2018 à 10:13
Lecture 3 minutes

Au troisième trimestre 2018, la production de crédit hors découverts (35,9 milliards de Fcfp) progresse de 23,8% par rapport au trimestre précédent, tirée par les sociétés non financières (+43,6%), indique la dernière publication de l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM). Sur les neuf premiers mois de l’année, le cumul de la production de crédit (90,1 milliards de Fcfp) augmente de 8,4 % sous l’effet du dynamisme des crédits à l’habitat (+22,3%).

Ces derniers, stimulés par le dispositif gouvernemental d’aide à l’investissement des ménages instauré en décembre 2017, expliquent la croissance de la production de crédit aux particuliers, 16,2 milliards de Fcfp au troisième trimestre 2018, +5,8% sur trois mois. En cumul, la production (44,3 milliards de Fcfp) augmente de 16,3% par rapport à 2017, impactée également par la hausse des autres crédits (+39,2%).

Dans le détail, concernant les crédits aux particuliers, répartition des nouveaux crédits se fait comme suit :
– 51,3%, la plus grosse part, sont destinés à l’habitat ;
– 37,1% aux prêts personnels et autres crédits échéancés à la consommation ;
– 11,6% pour les autres crédits.

La production de crédit aux sociétés non financières (18,2 milliards de Fcfp, +43,6% sur trois mois) est dynamique, tant pour les crédits de trésorerie non échéancée, +62,5%, que pour les crédits d’équipement, +64,9%, en lien avec la mise en place de prêts significatifs en faveur des secteurs des transports, de l’industrie et de l’immobilier. En cumul, la production ressort à 42,5 milliards de Fcfp (+0,4%). La croissance des crédits d’équipement (+12,3%) est compensée par le repli sensible des créances commerciales (-12,4%).

La répartition des nouveaux crédits aux sociétés non financières se fait comme suit :
– 37,2% pour l’équipement ;
– 35,9% pour l’escompte ;
– 18,1% pour la trésorerie échéancée ;
– 6,1% pour l’immobilier ;
– et 2,7% pour les autres investissements.

La production de crédit aux entreprises individuelles (1,4 milliard de Fcfp) augmente de moitié sur le trimestre, portée par la hausse des crédits d’équipement (+53,1%) et des autres crédits (+140,1%).

La répartition des nouveaux crédits aux entreprises individuelles se fait comme suit :
– 40,9%, la plus grosse part, sont destinés à l’équipement ;
– 23,9% pour l’immobilier ;
– 17,3% pour de la trésorerie échéancée ;
– 11,2% pour les autres investissements ;
– et 6,8% pour l’escompte.
 

D’après un communiqué

infos coronavirus