fbpx
jeudi 27 février 2020
A VOIR

|

35,9 milliards de Fcfp de crédits accordés au 3e trimestre 2018

Publié le

Publié le 13/12/2018 à 10:13 - Mise à jour le 13/12/2018 à 10:13
Lecture 3 minutes

Au troisième trimestre 2018, la production de crédit hors découverts (35,9 milliards de Fcfp) progresse de 23,8% par rapport au trimestre précédent, tirée par les sociétés non financières (+43,6%), indique la dernière publication de l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM). Sur les neuf premiers mois de l’année, le cumul de la production de crédit (90,1 milliards de Fcfp) augmente de 8,4 % sous l’effet du dynamisme des crédits à l’habitat (+22,3%).

Ces derniers, stimulés par le dispositif gouvernemental d’aide à l’investissement des ménages instauré en décembre 2017, expliquent la croissance de la production de crédit aux particuliers, 16,2 milliards de Fcfp au troisième trimestre 2018, +5,8% sur trois mois. En cumul, la production (44,3 milliards de Fcfp) augmente de 16,3% par rapport à 2017, impactée également par la hausse des autres crédits (+39,2%).

Dans le détail, concernant les crédits aux particuliers, répartition des nouveaux crédits se fait comme suit :
– 51,3%, la plus grosse part, sont destinés à l’habitat ;
– 37,1% aux prêts personnels et autres crédits échéancés à la consommation ;
– 11,6% pour les autres crédits.

La production de crédit aux sociétés non financières (18,2 milliards de Fcfp, +43,6% sur trois mois) est dynamique, tant pour les crédits de trésorerie non échéancée, +62,5%, que pour les crédits d’équipement, +64,9%, en lien avec la mise en place de prêts significatifs en faveur des secteurs des transports, de l’industrie et de l’immobilier. En cumul, la production ressort à 42,5 milliards de Fcfp (+0,4%). La croissance des crédits d’équipement (+12,3%) est compensée par le repli sensible des créances commerciales (-12,4%).

La répartition des nouveaux crédits aux sociétés non financières se fait comme suit :
– 37,2% pour l’équipement ;
– 35,9% pour l’escompte ;
– 18,1% pour la trésorerie échéancée ;
– 6,1% pour l’immobilier ;
– et 2,7% pour les autres investissements.

La production de crédit aux entreprises individuelles (1,4 milliard de Fcfp) augmente de moitié sur le trimestre, portée par la hausse des crédits d’équipement (+53,1%) et des autres crédits (+140,1%).

La répartition des nouveaux crédits aux entreprises individuelles se fait comme suit :
– 40,9%, la plus grosse part, sont destinés à l’équipement ;
– 23,9% pour l’immobilier ;
– 17,3% pour de la trésorerie échéancée ;
– 11,2% pour les autres investissements ;
– et 6,8% pour l’escompte.
 

D’après un communiqué

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Quatre médailles d’or pour la Polynésie au salon international...

Deux médailles d’or ont été décernées à deux producteurs de vanille et deux autres dans la catégorie Rhums et Punchs au concours général du salon international de l’Agriculture, qui prendra fin dimanche 1er mars à Paris.

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X