jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

Vidéo – Oscar Temaru satisfait de ses résultats « contre toute cette politique de prostitution »

Publié le

Publié le 06/05/2018 à 14:55 - Mise à jour le 06/05/2018 à 14:55
Lecture 2 minutes

La défaite est quelque peu amère pour le Tavini Huira’tira. Le parti indépendantiste n’a fait un bon score que dans son fief, à Faa’a, et dans la section trois. Sur l’ensemble de la Polynésie, les Bleus perdent six points par rapport aux élections territoriales de 2013. Ils passent de 29,26 % des voix à 23,12 %.

Dimanche soir, à Faa’a, le leader historique du parti a préféré voir le bon côté des choses. Il s‘est dit satisfait de ces résultats. Oscar Temaru a lancé :

« Félicitations à la population de Faa’a. Ce sont des résultats contre le clientélisme, la complicité et toute forme de trahison. Il s’agit de résultats du cœur qui viennent du travail et de la confiance que nous avons en notre programme pour notre Pays. Un programme contre le clientélisme, contre la complicité contre toute les formes de trahison et contre toute cette politique de prostitution. Il s’agit bien de toute ça… »

Le Tavini termine en 3ème position dans toutes les autres sections du fenua. Par rapport à 2013, Il enregistre ses plus mauvais scores dans les îles éloignées comme aux Tuamotu Est et Gambier et aux Tuamotu Ouest. Mais c’est aux Marquises que la défaite est la plus sévère avec 19 points de moins qu’aux dernières élections. En 2013, 29,5 % des inscrits avaient voté pour le Tavini. Au second tour cette année, ils n’étaient plus que 9,74 %.

Le Tavini a laissé des plumes dans cette bataille politique. Le parti perd deux sièges à l’assemblée de Polynésie française et passe de 11 représentants, réunis sous la bannière Union pour la démocratie, à huit. Le leader indépendantiste entend ne pas baisser les bras. Il s’exclame :

« Le travail continue, le combat continue, ne fait que commencer. L’Etat doit assumer toute sa responsabilité. »
 

Rédaction web avec Sophie Guébel et Brandy Tevero 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu