lundi 6 décembre 2021
A VOIR

|

Paea : 5 adjoints au maire démis de leurs fonctions

Publié le

Le conseil municipal de Paea s'est réuni ce mardi pour voter le maintien ou non de cinq adjoints au maire dans leurs fonctions. Le "oui" l'a emporté. Cette opération pourrait fragiliser la majorité au conseil municipal.

Publié le 22/06/2021 à 18:38 - Mise à jour le 22/06/2021 à 18:38
Lecture 2 minutes

Le conseil municipal de Paea s'est réuni ce mardi pour voter le maintien ou non de cinq adjoints au maire dans leurs fonctions. Le "oui" l'a emporté. Cette opération pourrait fragiliser la majorité au conseil municipal.

La majorité du conseil municipal de Paea a voté pour la démission de 5 adjoints au maire. Anthony Géros n’a fait que suivre les textes règlementant la fonction de maire en sanctionnant ceux qui, selon lui, ont commis des actes répréhensibles pénalement.

“On ne peut pas dire, même s’il y a la charte, qu’on va couvrir les exactions pénales qui ont été effectuées par un des membres ou plusieurs membres de la majorité. Je ne peux pas, explique le maire de Paea. Ils m’ont demandé de le faire comme ça, j’ai dit non. Qui aime bien châtie bien. J’ai vu qu’ils ont commis des actes répréhensibles au niveau de la justice. Il faut que la justice se prononce et moi j’ai mon travail. Mon travail est de prouver à la justice que je vais aller jusqu’au bout dans cette affaire.”

Les élus démis de leurs fonctions acceptent la sanction de la majorité du conseil municipal, mais dénoncent une vengeance politique.

“C’est une honte quand même ce qui vient de se passer, lance Madeleine Taputu, ancienne adjointe au maire de Paea. Parce que, quelque part, n’oublions pas que c’est le Tahoeraa et le Tavini qui l’ont mis sur ce siège de maire. Et aujourd’hui il est en train de complètement effacer le Tahoeraa. Donc je me pose la question : est-ce qu’il a conscience des voix du parti Tahoeraa qui ont contribué à son vote de premier magistrat aujourd’hui ? Je ne pense pas.”

Les 5 élus sanctionnés restent conseillers municipaux dans la majorité. Anthony Géros veut continuer à travailler avec eux et leur laisse un délais de 2 mois pour revenir à ses côtés.

Article précédentTe Ve’a no te 22 no tiunu
Article suivantLe Journal du 22 juin

infos coronavirus