jeudi 24 septembre 2020
A VOIR

|

Ouverture de la 13e réunion des ministres de la Santé du Pacifique

Publié le

Le président du Pays, Edouard Fritch, a officiellement ouvert, ce mardi matin à la Présidence, la treizième réunion des ministres de la Santé du Pacifique. La Polynésie française est ainsi devenu le premier organisateur francophone de ce meeting.

Publié le 06/08/2019 à 15:58 - Mise à jour le 06/08/2019 à 16:48
Lecture 5 minutes

Le président du Pays, Edouard Fritch, a officiellement ouvert, ce mardi matin à la Présidence, la treizième réunion des ministres de la Santé du Pacifique. La Polynésie française est ainsi devenu le premier organisateur francophone de ce meeting.

Le ministre de la Santé et de la prévention, le Dr Jacques Raynal, et plusieurs chefs de délégations et des personnalités de l’OMS (Organisation mondiale pour la santé) et de la Communauté du Pacifique, dont le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Dr Takeshi Kasai, et le directeur général de la Communauté du Pacifique, le Dr Colin Tukuitonga, étaient aussi présents pour cette grande réunion régionale sur les thématiques de la Santé.

Lors de l’ouverture de la réunion ce mardi à la Présidence. (Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

La réunion des ministres de la Santé des pays océaniens est une réunion biennale réunissant les 22 États et territoires insulaires du Pacifique. Cet événement est tripartite et est organisé par le pays hôte, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et la Communauté du Pacifique Sud. Cette année, deux nouveaux pays entrent dans cette réunion : l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Bien que la réunion des ministres de la Santé soit biennale, les ministres de la Santé des États et territoires insulaires du Pacifique se réunissent à des réunions bilatérales à chaque Assemblée mondiale de la santé et à chaque Comité régional du Pacifique occidental afin de définir ensemble les stratégies pour leur région. Et bien que certains territoires soient représentés par les États membres, ceci ne limite en rien leur présence et leur participation aux réunions bilatérales organisées lors des réunions internationales, aux comités régionaux et à l’Assemblée mondiale.

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

La première réunion des ministres de la santé a eu lieu à Yanuca, à Fidji en mars 1995. Cette réunion avait été organisée pour réagir à l’évolution rapide des conditions sociales et économiques qui se faisait au détriment de la qualité de vie et de la santé dans le Pacifique. Lors de cette première réunion, les ministres de la santé ont adopté le concept des « îles-santé », thème fédérateur favorisant la promotion et la protection de la santé. En 2015, les 19 États et territoires présents à la 11ème réunion des ministres de la santé qui s’est tenue à nouveau à Yanuca, ont réaffirmé leur engagement en faveur du concept des îles-santé dans la Déclaration de Yanuca.

Des « îles-santé »

Les îles-santé sont des lieux où les enfants se développent physiquement et spirituellement, l’environnement invite à l’apprentissage et aux loisirs, les gens travaillent et vieillissent dans la dignité, l’équilibre écologique est source de fierté, et l’océan nourricier est protégé. Le concept des îles-santé constitue un thème de ralliement, en pleine harmonie avec l’esprit océanien.

Ce concept, adapté et mis en œuvre en fonction de contextes nationaux différents s’est révélé positif pour le Pacifique :

  • Une mise en place de nouvelles méthodes de travail telles que la promotion de la santé dans les villages et les écoles
  • La collaboration avec d’autres secteurs que celui de la santé
  • Le progrès dans la lutte contre les maladies infectieuses
  • L’amélioration de l’espérance de vie
  • L’amélioration de la survie de l’enfant

Par le biais de cette déclaration, les ministres se sont engagés à :

  • Exercer leurs pouvoirs ministériels pour inciter activement les dirigeants de leur pays respectif à mettre en œuvre le concept des îles santé
  • Formuler un cadre de gouvernance et de responsabilisation associé au travail à accomplir à l’échelon régional
  • Suivre les progrès et les réalisations accomplis sur la voie de la concrétisation du concept des îles santé
  • Promouvoir l’autonomisation des communautés
  • Veiller à ce que la voix du Pacifique soit entendue à l’échelle mondiale, afin que l’expérience du Pacifique puisse profiter à d’autres.

Une réunion en Polynésie pour la première fois

La 13e réunion des ministres de la Santé des États et territoires insulaires du Pacifique se tient pour la première fois en Polynésie, et pour la première fois dans un territoire français de la région. La Polynésie française succède ainsi aux îles Cook et présidera les prochaines rencontres qui se tiendront dans la région Pacifique (réunions bilatérales, ateliers organisés par l’Organisation mondiale de la santé, etc…).

(Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Cette réunion présente une réelle opportunité pour la Polynésie française pour accueillir les représentants des autres États et territoires insulaires du Pacifique et ainsi promouvoir les actions sanitaires mises en place. Cette réunion lui permet notamment de partager son expérience sur les thèmes suivants:

  • La promotion et la modernisation des soins de santé primaire, une orientation stratégique définie dans son Schéma d’organisation sanitaire 2016-2021 qui encourage l’amélioration de la santé primaire dans les archipels de la Polynésie française ;
  • Le développement de l’offre cancer, une orientation stratégique dont les actions se sont portées sur la mise en place d’un réseau de soins cancer et sur l’expérimentation de l’administration de la chimiothérapie en proximité afin de limiter les évacuations sanitaires ;
  • Le développement de l’offre de dialyse permettant de répondre aux besoins de sa population et encourageant le développement des soins de proximité ; et
  • L’acquisition de nouveaux équipements permettant à son hôpital de dernier recours de bénéficier des avancées technologiques.
Edouard Fritch et le Dr Takeshi Kasai, directeur général de l’OMS. (Crédit photo : Présidence de la Polynésie française)

Le ministre de la Santé des îles Cook, Vainetutai Rose Toki Brown, a donc passé officiellement ce mardi la présidence de la réunion au ministre de la Santé et de la prévention, le Dr Jacques Raynal. Les sessions de travail ont ensuite débuté sur les thèmes clés suivants :

  • La santé universelle dans le Pacifique (deux sessions y seront consacrées)
  • Le changement climatique et la santé
  • La sécurité sanitaire dans le Pacifique
  • L’évaluation des maladies non transmissibles
  • La vaccination et les maladies infectieuses
  • La santé environnementale et l’hygiène

Certains thèmes sont récurrents et permettent aux ministres de partager leurs expériences et les avancées des projets mis en œuvre. Ces échanges permettent également de développer des stratégies cohérentes sur le Pacifique. À la fin de la troisième journée du congrès, jeudi, les ministres de la santé décideront ensemble des recommandations et orientations pour les deux années à venir. Les ministres décideront également où se tiendra la réunion suivante.

Télécharger les discours :

infos coronavirus

Moorea : une reprise touristique plutôt timide, la clientèle locale limite la casse

Depuis le 15 juillet dernier, le pays a réouvert les vols internationaux, une ouverture très attendue du secteur touristique durement touché par le confinement. Et après un peu plus de deux mois d’activité force est de constater que la reprise est plutôt timide du côté de Moorea, c’est la proximité avec Tahiti qui sauve quelque peu les meubles...

Le CHPF a commandé des tablettes connectées pour les patients atteints de Covid-19

Jacques Raynal, ministre de la Santé, a annoncé ce jeudi matin lors de la séance de la session budgétaire à l'Assemblée de la Polynésie française, que le CHPF avait commandé des tablettes connectées à destination des patients atteints du Covid-19 afin de faciliter le lien numérique avec leurs proches.

Télétravail : un projet de loi présenté aux partenaires sociaux le 2 octobre

Dans une réponse à Virginie Bruant en séance à l'assemblée de la Polynésie, la ministre du Travail Nicole Bouteau, a annoncé qu'un projet de loi sur le télétravail a été formalisé.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Déchets sauvages : Faa’a lance un appel au civisme

Les dépôt sauvages d’ordures ont la vie dure. Dans certaines communes de Tahiti, les policiers municipaux verbalisent les contrevenants. Ce n’est pas encore le cas à Faa'a, mais la brigade verte mène une campagne de sensibilisation contre l’incivisme. Ce matin, les muto’i se sont rendus sur les hauteurs de Pamatai et de Puurai pour faire passer le message.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV