vendredi 24 juin 2022
A VOIR

|

Législatives : erreur de bulletins à Paea

Publié le

À l’école Vaiatu, les électeurs de Paea ont constaté ce samedi que des bulletins d’une autre circonscription étaient disposés aux côtés des autres dans les bureaux 3 et 7. Dès que l’erreur a été signalée, les bulletins de la circonscription N°3 ont été isolés et tous les autres ont été vérifiés. Une erreur venant, probablement, de l’imprimerie qui les a classés et livrés.

Publié le 04/06/2022 à 17:49 - Mise à jour le 05/06/2022 à 11:35
Lecture < 1 min.

À l’école Vaiatu, les électeurs de Paea ont constaté ce samedi que des bulletins d’une autre circonscription étaient disposés aux côtés des autres dans les bureaux 3 et 7. Dès que l’erreur a été signalée, les bulletins de la circonscription N°3 ont été isolés et tous les autres ont été vérifiés. Une erreur venant, probablement, de l’imprimerie qui les a classés et livrés.

Paea a voté dans le calme ce samedi. L’orchestre n’a pas eu l’autorisation d’animer les environs de l’école Vaiatu. Le scrutin organisé un samedi de long week-end a peu mobilisé et l’on compte moins de 200 procurations. “Quand même, ce sont des élections législatives avec des candidats locaux donc c’est ce qui m’inquiète beaucoup, a réagi le maire Tony Géros. J’espère qu’ils vont se mobiliser d’ici la fin du scrutin.”

La 2e circonscription est celle qui compte le plus de candidats. Ils sont 10 à convoiter le siège de député. Mais un 11e s’est involontairement invité dans les bureaux 3 et 7. Des bulletins de la 3e circonscription ont été retrouvés dans la pile de ceux de l’une des candidates… “On reçoit le colis du haut-commissariat. Lorsqu’on place les bulletins, généralement, on ne va pas aller feuilleter chaque pile de bulletin. On part du principe que les imprimeries ont fait leur travail correctement. Ce paquet me dit-on, est tout à fait en fin de pile. Je ne pense pas que ça ai eu une influence quelconque. Bien entendu, les services ont contacté le haut-commissariat pour savoir quelle attitude adopter avant le dépouillement.

“Moi je ne peux pas incriminer telle ou telle personne. Je vais déposer une réclamation”, a annoncé Jean-Claude Hapairai, conseiller municipal.

C’est seulement au moment du dépouillement que l’on saura si des électeurs ont utilisé par erreur l’un des bulletins mal répartis. En cas de coude à coude, cet incident pourrait avoir de regrettables répercussions.

infos coronavirus