mercredi 3 mars 2021
A VOIR

|

La République en Marche Polynésie sort de l’ombre

Publié le

Publié le 30/05/2017 à 14:39 - Mise à jour le 30/05/2017 à 14:39
Lecture 2 minutes

Heimana Garbet, président du mouvement nouvellement constitué, indique que « Réunis en assemblée générale ce lundi 29 mai, la totalité des membres du comité territorial, comités de communes, formations politiques alliées et adhérents(e)s ont pris la décision de prolonger leur action en défendant la philosophie de la République en Marche et en soutenant  la politique gouvernementale définie par Emmanuel Macron ».

Revenant sur le faible taux de participation à la présidentielle, il explique que « Le désamour pour la politique constitue un recul démocratique que La République en Marche Polynésie entend combattre ».

Selon le président de La République en Marche Polynésie, « Les clivages droite-gauche, autonomie-indépendance, riches-pauvres, salariés- fonctionnaires, patrons-employés, les rivalités partisanes, les rancœurs individuelles s’effacent devant les notions de progrès économique et social ».

Ainsi il invite à rejoindre le mouvement, « Tous les démocrates polynésiens quelles que soient leurs origines ethniques, quelques soient leur confession ou leur philosophie (…), toutes et tous sans exceptions. (…)  Un seul critère est exigé, l’amour de la Polynésie, un seul mot d’ordre le progrès. »

Promettant que « Après consultation des meilleurs experts, La République en Marche Polynésie prendra publiquement position sur tous les sujets relevant du progrès économique, social et culturel. Avec des propositions concrètes et réalistes, nous interpellerons l’opinion publique, les autorités de l’Etat, du Pays et des communes », il affirme, « Nous soutiendrons ce qui est positif avec autant de détermination que nous combattrons de ce qui nous semblent être contraire à l’intérêt général ».
 

Rédaction Web avec communiqué

infos coronavirus

Air Tahiti Rairoa Horue 2021VOIR LE DIRECT
+