vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

Européennes : 4 parlementaires polynésiens contre le soutien du Tapura à la liste En Marche

Publié le

Publié le 31/03/2019 à 8:31 - Mise à jour le 13/06/2019 à 13:27
Lecture 2 minutes

Mardi dernier, le parti d’Edouard Fritch Tapura Huiraatira s’est réuni afin de désigner un candidat pour représenter la Polynésie sur la liste En Marche pour les élections européennes. Une demande qui viendrait du parti de la majorité présidentielle à Paris. Deux noms ont été soumis au vote : ceux de Virginie Bruant, et de Tearii Alpha. 

Mais la décision de soutenir En Marche ne plait pas à tout le monde. Dans un communiqué, les quatre parlementaires polynésiens issus du Tapura (Maina Sage, Lana Tetuanui, Nicole Sanquer et Nuihau Laurey) expliquent que la décision, prise sans qu’ils en ait été informés, “parait particulièrement inappropriée compte tenu de nos rattachements respectifs au sein des groupes centristes – UDI-UC au Sénat et UDI-Agir-Independants – qui nous ont toujours soutenus loyalement dans le respect de nos positionnements politiques”.

Pour les parlementaires, “cela crée une ambiguïté potentiellement lourde de conséquences puisqu’elle pose en filigrane la question de notre rattachement au mouvement LREM.
“Plus grave, ce choix ne saurait être associé au vote de la réforme statutaire en cours qui n’a jamais, en quatre ans jusqu’à ce jour, fait l’objet d’un quelconque lien avec nos décisions de rattachement. Si tel est le cas, nous y serons strictement opposés
“, font savoir Maina Sage, Lana Tetuanui, Nicole Sanquer et Nuihau Laurey. 

Le président Edouard Fritch a été informé de leur position samedi. 
Dans un communiqué, le Tapura répond “qu’il n’est lié par aucune convention avec le parti UDI, ni aucun autre parti au niveau national. Les quatre parlementaires siègent dans les groupes UDI des deux chambres, mais ils ont totale liberté de vote et se sont bien souvent exprimés en faveur des textes présentés par la majorité, contrairement aux autres membres de leur groupe.” Le parti d’Edouard Fritch “appelle ses cadres, ses militants et sympathisants à soutenir Tearii Alpha, candidat du Tapura Huiraatira sur la liste LREM pour les prochaines élections européennes.”

​Rédaction web 
 
Le communiqué des parlementaires : 

Le communiqué du Tapura : 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV