jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Eric Minardi fait sa rentrée au parlement européen

Publié le

Le travail a débuté pour le nouveau député européen venu de Polynésie, le représentant du Rassemblement national, Eric Minardi.

Publié le 09/07/2022 à 8:56 - Mise à jour le 09/07/2022 à 8:58
Lecture < 1 min.

Le travail a débuté pour le nouveau député européen venu de Polynésie, le représentant du Rassemblement national, Eric Minardi.

Le représentant du Rassemblement national en Polynésie Eric Minardi, est devenu en juin dernier l’un des 79 députés européens de France sur 732 députés européens.

Les députés européens représentent les citoyens de l’Union européenne. En France, depuis 2004, les députés européens sont élus dans huit circonscriptions régionales et non plus au niveau national.

Ils ont pour rôle de voter les “lois” européennes, en lien avec le Conseil des ministres. Ils votent également le budget de l’Union européenne et exercent un pouvoir de contrôle sur les autres institutions, en particulier la Commission, est-il expliqué sur le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Lire aussi : Eric Minardi élu député au parlement européen

Eric Minardi a fait sa rentrée au Parlement européen cette semaine. “Tous les mois durant 4 jours, les lois se votent à Strasbourg et le reste du temps, le travail parlementaire se fait à Bruxelles”, explique-t-il à ses abonnés sur les réseaux sociaux. J’avoue que j’étais un peu stressé et ému, mais le groupe RN avec Jordan Bardella en tête m’a accueilli avec beaucoup de chaleur et m’a guidé tout au long de ces 4 jours dans les démarches administratives très complexes, qu’il faudra apprendre et maitriser dans les mois qui viennent. Merci à Marine Le Pen de m’avoir permis d’accéder à ce poste. Merci à vous tous d’avoir voté pour notre liste RN et de me faire confiance. Soyez certains que je porterai haut les couleurs et les projets bénéficiant à la Polynésie française.”

Après son élection, Eric Minardi s’était dit “très heureux de pouvoir siéger aujourd’hui à l’Union européenne et pouvoir défendre les idées, d’où qu’elles viennent, quel que soit le parti”.

infos coronavirus