mardi 27 juillet 2021
A VOIR

|

Contrat de développement : 16 projets validés pour un montant de 5,5 milliards

Publié le

La première réunion du comité de pilotage du Contrat de développement et de transformation - Polynésie française (2021-2023) s’est tenue jeudi après-midi à la présidence. Le comité de pilotage a validé la programmation de 16 projets pour un montant total de 5,5 milliards de Fcfp, financés à parité par l’État et le Pays.

Publié le 30/04/2021 à 16:24 - Mise à jour le 30/04/2021 à 16:24
Lecture 2 minutes

La première réunion du comité de pilotage du Contrat de développement et de transformation - Polynésie française (2021-2023) s’est tenue jeudi après-midi à la présidence. Le comité de pilotage a validé la programmation de 16 projets pour un montant total de 5,5 milliards de Fcfp, financés à parité par l’État et le Pays.

Un mois après la signature du contrat de développement et de transformation 2021-2023 par le Premier ministre et le président de la Polynésie française, le haut-commissaire Dominique Sorain et le président Édouard Fritch ont coprésidé, jeudi après-midi, le premier comité de pilotage de ce nouveau dispositif dédié au soutien aux investissements du Pays.

Ce comité a validé la programmation de 16 projets pour un montant total de 5,5 milliards de Fcfp, financé à parité par l’État et le Pays.

Comme rappelé par le haut-commissaire et le président, ces projets s’inscrivent dans des politiques sectorielles prioritaires, reposant elles-mêmes sur des schémas directeurs formalisés, et sur des ambitions fortes. À savoir :

  • Le soutien à la transition énergétique via l’achèvement du bouclage du réseau électrique de Tahiti Nord. Cette infrastructure est un préalable essentiel au raccordement de nouvelles unités de production d’énergies renouvelables et, en particulier, des futures fermes solaires pour lesquelles un appel d’offres a été lancé ;
  • La construction de logements pour les familles, dans la continuité du plan 3 000 logements, car l’urgence de la situation appelle une réponse forte et rapide ;
  • Le développement du secteur primaire, avec l’aménagement de pistes forestières et d’infrastructures visant à accompagner l’essor de la filière bois ;
  • L’amélioration de notre offre de soins de proximité, grâce à la réhabilitation tant attendue de l’hôpital de Uturoa ou le renouvellement des équipements au CHPF ;
  • Le renforcement des infrastructures sportives et culturelles, que ce soit par l’extension du Musée de Tahiti et des îles, qui disposera bientôt d’une galerie dédiée à l’art contemporain, ou les études pour la construction d’un futur centre aquatique ;
  • L’aménagement des sites touristiques pour rester compétitifs sur le marché international tout en embellissant le cadre de vie de tous les Polynésiens. Les sites de Vaiava, plus connu sous le nom de “plage de PK 18”, et de Vaitepiha, à Tautira, seront ainsi aménagés, agrémentés, et transformés en de magnifiques espaces offrant à la population des espaces publics où se retrouver et profiter du paysage.

infos coronavirus