lundi 19 août 2019
A VOIR

|

Nicole Belloubet reconnaît une situation « pas acceptable » à Nuutania

Publié le

La ministre de la Justice a reconnu samedi la vétusté de la prison de Nuutania, et en particulier de certaines cellules. Elle s’est engagée sur des travaux, qui seront évalués avant la fin de l’année.

Publié le 20/07/2019 à 16:19 - Mise à jour le 20/07/2019 à 16:27
Lecture 1 min.

La ministre de la Justice a reconnu samedi la vétusté de la prison de Nuutania, et en particulier de certaines cellules. Elle s’est engagée sur des travaux, qui seront évalués avant la fin de l’année.

Après sa visite du centre pénitentiaire de Tatutu, l’un des modèles du genre dans la République française, Nicole Belloubet s’est rendue à Nuutania. Les espaces de resocialisation, d’activités sportives, manuelles ou intellectuelles, y sont bien moins importants qu’au centre pénitentiaire de Papeari. Mais c’est surtout la vétusté de certaines cellules qui a fait réagir la Garde des Sceaux :

Plusieurs détenus de Nuutania ont porté plainte, avec succès, contre leurs conditions de vie dans cette prison. Ils sont encore 290 pour 164 places. La rénovation de Nuutania, et l’augmentation des alternatives à la prison, comme les bracelets électroniques, ou les travaux d’intérêt général, pourraient améliorer leur triste sort. Mais aussi celui des surveillants, qui demandent des créations de postes, et le retour de la quarantaine de surveillants diplômés mais toujours en métropole.

Un détenu dans une cellule de Nuutania – Photo : Mike Leyral
Nicole Belloubet est parvenue à souffler dans le Pu de l’orchestre qui l’accueillait, suscitant les applaudissements des surveillants – Photo : Mike Leyral

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le recyclage des déchets numériques en Polynésie

Comment recycler vos déchets électriques et électroniques ? Que deviennent-ils ? Qui finance les collectes ? Autant de questions essentielles pour notre environnement. Depuis le mois de juin, des opérations menées par Fenua Ma ont permis de récolter près de 30 tonnes de déchets auprès des particuliers. Un défi à relever pour la planète, mais qui n’est pas facile à mener.

Animaux errants, divagants… que font les communes pour endiguer le problème ?

Les animaux errants incarnent un souci permanent pour les Tavana à la recherche de solutions. À Bora Bora, une vaste campagne de stérilisation a été lancée en 2016, et cette année, l’île s’est aussi dotée d’un chenil géré par l’association "Bora Bora animara".

Dossier : tout sur l’allocation de rentrée scolaire

20 000 foyers ont reçu depuis jeudi dernier l’Allocation de rentrée scolaire (ARS) versée par la CPS. Cette aide financière est souvent indispensable pour les ménages les plus modestes. 35000 enfants de 2 à 21 ans vont pouvoir toucher entre 5000 et 24000 Fcfp pour acheter des fournitures scolaires. A qui s’adresse l’ARS ? A quel montant peut-on prétendre ? Réponses dans notre dossier :