samedi 20 juillet 2019
A VOIR

|

L’homme qui projetait de « désosser » sa mère bientôt jugé aux assises

Publié le

Une nouvelle session de la cour d’assises s’ouvre la semaine prochaine au palais de justice. Parmi les dossiers étudiés, celui d’un homme qui avait pour projet de tuer sa mère et de découper son corps. Un autre individu fera aussi face aux jurés pour l’assassinat de l’amant de sa femme. Tous deux encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

Publié le 14/06/2019 à 11:34 - Mise à jour le 22/06/2019 à 17:53
Lecture 2 minutes

Une nouvelle session de la cour d’assises s’ouvre la semaine prochaine au palais de justice. Parmi les dossiers étudiés, celui d’un homme qui avait pour projet de tuer sa mère et de découper son corps. Un autre individu fera aussi face aux jurés pour l’assassinat de l’amant de sa femme. Tous deux encourent la réclusion criminelle à perpétuité.

Des dossiers peu habituels seront étudiés par la cour d’assises à compter de mardi. En premier lieu, celui de Maui T. Cet homme de 44 ans, accusé de violences sur ses enfants, n’aurait pas supporté que ses filles soient confiées à sa mère. Résident à Tubuai, il avait décidé de se venger.

Le 6 décembre 2016, sur cette île des Australes, il avait acheté une scie, une hache et de longs clous avant de prendre l’avion pour Tahiti. Il s’était immédiatement rendu au domicile de sa mère à Faa’a pour mettre son plan à exécution. Mais des témoins l’ont aperçu et ont alerté les gendarmes qui ont eu le temps de l’interpeller avant qu’il ne commette l’irréparable.

Car devant les enquêteurs, il a déclaré qu’il souhaitait couper le tête de sa mère et l’envoyer par la poste à son beau-père. Il entendait aussi clouer ses mains sur la porte de la maison familiale. Et pour finir, envoyer l’un de ses pieds au juge qui avait décidé du placement des enfants.

Les psychiatres qui ont étudié son cas ont estimé qu’il ne présentait aucune anomalie mentale. Il risque aujourd’hui une peine de prison à perpétuité.

> Assassinat et tentative d’assassinat

Jeudi et vendredi prochain, c’est Prosper V. qui fera face à la cour. Cet homme de 34 ans est renvoyé pour assassinat et tentative assassinat. Le 22 octobre 2017, il s’était rendu au domicile de son ex-compagne et du nouveau conjoint de celle-ci.

Il a porté un coup de couteau au niveau du cœur à cet homme d’une vingtaine d’années qui n’a pas survécu. Puis il s’en était pris à son ex-compagne qui, elle, était parvenue à en réchapper. Lui aussi encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

> Une sombre histoire de paka

Lundi 24 juin, ce sera au tour de Herehei T. de prendre place dans le box des accusés. Il comparaîtra pour violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Un chef passible de 15 ans de prison.

Le 22 avril 2017, à Taiarapu Est, il avait donné un violent un coup de poing à l’un de ses oncles pour une sombre histoire de paka. La victime avait fait une lourde chute et sa tête avait heurté le sol.   Il était décédé quelques minutes plus tard d’un important traumatisme crânien.

> Vol avec violence

Jeudi 27 et vendredi 28 juin, les jurés auront à se pencher sur un dossier de vol avec violence ayant entraîné la mort. Lewis O. est accusé de s’en être pris à un homme de 83 ans le 21 décembre 2016 à Pirae. L’octogénaire l’avait surpris alors qu’il tentait de cambrioler un voisin. Il lui avait porté des coups de pieds et de poings au visage avant de dérober des effets personnels.

La victime était décédée 9 jours plus tard lors d’une intervention chirurgicale, liée à ses graves blessures. Son agresseur risque désormais une peine de prison à vie.

Le premier procès de cette nouvelle session concernera des viols incestueux sur une mineure.  Une audience qui devrait donc se tenir à huis clos.

Laissez un commentaire

épidémie de dengue

DOSSIERS DE LA REDACTION

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X