vendredi 18 septembre 2020
A VOIR

|

L’entrepreneur Thierry Barbion condamné à 4 ans de prison ferme

Publié le

Thierry Barbion été condamné à quatre ans de prison pour avoir recouru à la prostitution de mineures, tout comme le patron du Ute Ute Marc Ramel. La principale protagoniste de ce dossier, Sabine Boiron, a écopé de sept ans de prison, mais s'est éclipsée juste avant l'audience, "après un malaise" selon son avocat.

Publié le 29/08/2019 à 15:08 - Mise à jour le 29/08/2019 à 15:57
Lecture 2 minutes

Thierry Barbion été condamné à quatre ans de prison pour avoir recouru à la prostitution de mineures, tout comme le patron du Ute Ute Marc Ramel. La principale protagoniste de ce dossier, Sabine Boiron, a écopé de sept ans de prison, mais s'est éclipsée juste avant l'audience, "après un malaise" selon son avocat.

Le juge Nicolas Léger est allé très au-delà des réquisitions. Pour Thierry Barbion, le parquet n’avait requis que du sursis. Ce sera quatre ans ferme. Et le magistrat a tenu à motiver cette condamnation. Il a évoqué les « ébats sexuels collectifs, les soirées d’orgie » avec des mineures rémunérées. Il a aussi rappelé la « position sociale éminente » de Thierry Barbion et « son attitude méprisante à l’égard des petites gens ». Pour expliquer le mandat de dépôt qui conduit l’entrepreneur directement en prison, le juge a évoqué « les moyens financiers quasiment illimités », « les risques de pression », « l’absence de remise en question » de Thierry Barbion et « le risque de réitération » de ses actes.

Thierry Barbion sort du tribunal entouré de ses avocats – Photo : Mike Leyral

L’ancienne institutrice Sabine Boiron, reconnue coupable d’avoir initié des mineures à la consommation d’ice, et de les avoir prostituées, écope de la peine la plus lourde : sept ans ferme. Présente juste avant l’ouverture de l’audience, elle s’est ensuite éclipsée. Son avocat, Me Des Arcis, a évoqué un malaise. Le juge, lui, a estimé qu’il s’agissait d’une « fuite » et l’a placée sous mandat d’arrêt.

Les avocats de Thierry Barbion et Sabine Boiron ont immédiatement interjeté appel.

Gérardo Lozano, récidiviste, a été condamné à six ans ferme. Marc Ramel est condamné à quatre ans. Il mettait le premier étage de sa boîte de nuit, le Ute Ute, à disposition des ébats sexuels avec les mineures, y participait lui-même, et leur proposait de la drogue. Il lui est interdit de gérer un établissement de nuit pendant dix ans.

Six autres condamnés écopent de peines plus légères, de six mois à trois ans.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV