mercredi 14 avril 2021
A VOIR

|

Le président de Tahiti Herb Culture jugé en appel

Publié le

Six mois de prison avec sursis ont été requis, ce jeudi, contre Karl Anihia, le président de l’association Tahiti Herb Culture, qui comparaissait devant la cour d’appel, rapportent nos confrères de Tahiti Infos. Le 5 mars, l’intéressé avait planté un pied de paka devant l’Assemblée pour « sensibiliser les élus » à l’usage du cannabis à usage thérapeutique.

Publié le 20/08/2020 à 14:51 - Mise à jour le 20/08/2020 à 14:52
Lecture < 1 min.

Six mois de prison avec sursis ont été requis, ce jeudi, contre Karl Anihia, le président de l’association Tahiti Herb Culture, qui comparaissait devant la cour d’appel, rapportent nos confrères de Tahiti Infos. Le 5 mars, l’intéressé avait planté un pied de paka devant l’Assemblée pour « sensibiliser les élus » à l’usage du cannabis à usage thérapeutique.

Le peine requise par l’avocat général, ce jeudi,  est plus importante que les trois mois de prison dont il avait écopé en première instance pour transport et détention de produits stupéfiants.

Le 5 mars, peu avant les élections municipales, Karl Anihia avait mené cette action avec des membres de son association pour « sensibiliser les élus politiques » au sujet. « La solution est à l’Assemblée de Polynésie, c’est pour cela que l’on est là aujourd’hui », avait-il déclaré ce jour-là.

Lire aussi : L’association THC plante un pied de paka devant l’assemblée

Il avait dès le lendemain été placé en garde à vue. Devant la cour d’appel, son avocat a plaidé la liberté d’expression relate Tahiti Infos qui précise que la décision sera rendue le 17 septembre.

infos coronavirus