jeudi 28 octobre 2021
A VOIR

|

Gaston Flosse condamné à 6 mois de prison et 5,4 millions de Fcfp d’amende

Publié le

Mis en cause pour dissimulation de patrimoine et déclaration mensongère à la Haute autorité de transparence de la vie publique, le leader du parti orange a été condamné ce mercredi à 6 mois de prison ferme et 45 000 euros d'amendes (environ 5,4 millions de Fcfp) par le tribunal correctionnel de Paris.

Publié le 13/10/2021 à 9:57 - Mise à jour le 13/10/2021 à 13:34
Lecture 2 minutes

Mis en cause pour dissimulation de patrimoine et déclaration mensongère à la Haute autorité de transparence de la vie publique, le leader du parti orange a été condamné ce mercredi à 6 mois de prison ferme et 45 000 euros d'amendes (environ 5,4 millions de Fcfp) par le tribunal correctionnel de Paris.

Comme à son audience de jugement il y a un mois, Gaston Flosse ne s’est pas présenté mercredi pour entendre la décision du tribunal, à Paris. L’ancien président du Pays n’a pas non plus été représenté sur place.

La présidente du tribunal a dénoncé des faits d’une exceptionnelle gravité, d’une grande amplitude, et menés sur la durée. Avec un hôtel particulier, une luxueuse maison dans le 16e arrondissement et un compte retraite bien garni, les dissimulations de Gaston Flosse sont chiffrées à plus d’1,5 million d’euros, soit environ 180 millions de Fcfp.

Lire aussi : Un an ferme et 5 400 000 de Fcfp d’amende requis contre Gaston Flosse

La gravité des faits et la personnalité exceptionnelle du Vieux Lion ont été particulièrement soulignés par le tribunal. Alors qu’un an de prison ferme avait été requis il y a un mois contre lui, Gaston Flosse écope finalement de 6 mois aménageables avec un bracelet électronique et une surveillance à domicile en raison de son état de santé. Déjà inéligible, aucune peine d’inéligibilité n’a été prononcée contre lui alors que cinq ans avaient été requis.

Une peine “globalement satisfaisante” pour son avocat, Me Quinquis, puisqu’elle a pris en compte l’argument central de la défense. “L’objet et l’esprit de la loi, en matière de déclaration de patrimoine, c’est uniquement de savoir si l’élu n’a pas entendu dissimuler un enrichissement pendant l’exercice de ce mandat”, explique Me Quinquis. “Une volonté de dissimulation de l’enrichissement de Mr Flosse pendant ses 5 années n’a pas été alléguée ou affirmée par le parquet et le tribunal, de sorte que, si on s’en tient à l’esprit de la loi, on peut estimer que ces poursuites n’ont pour seules finalités que de sanctionner de simples maladresses matérielles”.

Gaston Flosse et ses avocats disposent de 10 jours pour faire appel.

Rédigé par

infos coronavirus