samedi 15 mai 2021
A VOIR

|

Détournement de fonds à Moorea : 4 ans de prison dont 2 avec sursis pour l’ex-chef de l’Equipement

Publié le

Le délibéré a été rendu dans le dossier de détournements de fonds publics mettant notamment en cause l’ancien chef de l’Equipement de Moorea, Mickaël Vanaa.

Publié le 22/09/2020 à 10:03 - Mise à jour le 22/09/2020 à 10:51
Lecture < 1 min.

Le délibéré a été rendu dans le dossier de détournements de fonds publics mettant notamment en cause l’ancien chef de l’Equipement de Moorea, Mickaël Vanaa.

90 millions de Fcfp de fonds publics : c’est l’estimation du détournement qu’aurait mis en place Mickael Vanaa, entre 2013 à 2016, alors qu’il était chef de la subdivision de l’Equipement de Moorea.

Ce mardi, il a écopé de 4 ans de prison dont 2 avec sursis, d’un mandat de dépôt différé et de 10 millions de Fcfp d’amende. Il aura également obligation de rembourser au Trésor public. Mickael Vanaa écope enfin d’une interdiction d’exercer dans le service public.

Il lui est reproché d’avoir perçu d’importantes sommes en liquide de chefs d’entreprises, mais aussi d’avoir détourné des milliers de litres de gasoil ou encore d’avoir réalisé des bons de commandes bidons.

Lire aussi – 90 millions de Fcfp : un important dossier de détournements de fonds devant la justice

Au total, 9 personnes étaient poursuivies dans ce procès parmi lesquelles Jean-Paul Le Caill, l’ex-directeur de l’Equipement, pour négligeance. Il a été déclaré non coupable.

Vaiata Friedman, représentante à l’assemblée, était également poursuivie. La justice lui reproche d’avoir bénéficié d’une partie des fonds présumés détournés. Elle écope d’1 an de prison avec sursis, de 2 millions de Fcfp d’amende et d’une inéligibilité provisoire. Elle perd donc son titre d’élue de Moorea. Moana Friedman écope quant à lui de 3 ans de prison dont 2 avec sursis et de 5 millions de Fcfp d’amende ainsi que d’une interdiction de soumissionner dans les services publics. Il se verra également confisquer les sommes d’argent saisies.

infos coronavirus