samedi 12 juin 2021
A VOIR

|

Un trafic d’hormones suspecté

Publié le

Publié le 27/07/2016 à 7:58 - Mise à jour le 27/06/2019 à 10:30
Lecture < 1 min.

C’est une affaire révélée par nos confrères de La Dépêche de Tahiti et Polynésie 1ere. A la suite d’une bagarre, un transsexuel a révélé à la DSP qu’il consommait des cachets de traitement hormonal en grande quantité, comme une drogue… Prendre plusieurs de ces cachets par jour ferait « planer » et coûterait moins cher que l' »ice », selon une source proche du dossier qui s’est confiée à La Dépêche de Tahiti. 

A la demande du parquet, les policiers ont alors lancé une enquête. Un traitement hormonal ne peut normalement être obtenu que sur prescription d’un médecin. Les enquêteurs suspectent donc certains consommateurs d’avoir falsifié des ordonnances. Un trafic pourrait être mis à jour. Des pharmacies locales pourraient être concernées. 

Rédaction Web 

infos coronavirus