samedi 15 mai 2021
A VOIR

|

Un ancien président du tribunal accusé d’avoir volé des écrits de la reine Pomare

Publié le

Publié le 29/08/2017 à 13:56 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:19
Lecture < 1 min.

Le chef de prévention vise la période 1985-2007. A l’origine du dossier, une plainte émanant du conservateur des archives de la Polynésie qui avait constaté que plusieurs écrits de la reine Pomare manquaient aux inventaires.
 
La justice avait ouvert une enquête et ordonné des perquisitions en métropole. Et les précieux écrits (il s’agirait d’ordonnances royales ) avaient été retrouvés par les enquêteurs… chez un marchand de manuscrits qui pourrait avoir été chargé de les vendre au meilleur prix.
 
Ces textes historiques ont depuis été rendus au Pays.
 
Pour ces faits, l’ancien président du tribunal encourt aujourd’hui 3 années de prison et une amende de 5,4 millions de francs.
 

J-B. C.

 
 

infos coronavirus