vendredi 30 octobre 2020
A VOIR

|

Détournement de fonds au comité d’entreprise de Polynésie la 1ère

Publié le

Près de 14 millions de Fcfp auraient été détournés du comité d'entreprise de Polynésie la 1ère, rapportent nos confrères de La Dépêche de Tahiti. Une plainte a été déposée pour abus de confiance.

Publié le 13/09/2019 à 9:16 - Mise à jour le 16/09/2019 à 9:25
Lecture 2 minutes

Près de 14 millions de Fcfp auraient été détournés du comité d'entreprise de Polynésie la 1ère, rapportent nos confrères de La Dépêche de Tahiti. Une plainte a été déposée pour abus de confiance.

Nos confrères de La Dépêche de Tahiti ont eu accès au rapport d’un cabinet d’expertise comptable. Un rapport présenté lundi dernier au comité d’entreprise de Polynésie la première et qui met en évidence un manque de 13.8 millions de Fcfp au bilan comptable du CE pour la période du 1er janvier 2016 au 31 août 2019. Ce rapport aurait été réalisé dans le cadre habituel des contrôles bisannuels des comptes.

Sans fournir de véritable explication, une salariée du comité d’entreprise, et non de Polynésie la première, aurait reconnu fin août des « irrégularités d’écriture et une disparition de fonds ». Cette salariée a finalement été mise à pied à titre conservatoire suite à une plainte du secrétaire du CE pour « abus de confiance » déposée à la gendarmerie.

Selon le document de l’expert-comptable, la salariée explique les écarts entre les recettes comptabilisées et celles qui auraient dû être encaissées de deux manières : ces écarts proviendraient d’une part « des crédits non payés accordés par la salariée à certains employés » et, d’autre part, « des sommes prélevées à son profit sur ces mêmes recettes. »

La salariée n’aurait révélé l’identité d’aucun des bénéficiaires. Le détournement aurait eu lieu sur les recettes engendrées par l’achat et la revente de billets de ferry pour Moorea et de tickets de cantine.

Selon La Dépêche de Tahiti, l’expert-comptable devrait faire une déclaration au Procureur de la République.

La direction régionale de la chaîne a exprimé sa volonté de faire toute la lumière sur cette affaire et attend la mission complète de l’expertise comptable. Elle ajoute mettre tout en œuvre pour qualifier les faits et précise que ces éléments seront confiés à la gendarmerie et à la justice au fur et à mesure. Car les sommes détournées pourraient largement dépasser les 14 millions !
Gérard Hoarau l’affirme : « c’est de l’argent de la communauté de travail et il sera donc très attentif à la suite donnée à cette affaire ».

infos coronavirus