fbpx
mardi 25 février 2020
A VOIR

|

Assises : “Kévin aurait eu les ressorts pour échapper à la spirale de la violence”

Publié le

Publié le 20/02/2017 à 15:22 - Mise à jour le 21/06/2019 à 12:21
Lecture 3 minutes

Sportifs, travailleurs, calmes et respectés : Kévin et Gustave, tous deux originaires de la Presqu’île de Tahiti, accumulaient les ressemblances. Un effet miroir troublant.

Mais le 11 mai 2013, devant le monument aux morts de Tautira, Kévin assène un coup de poing mortel à Gustave après une partie de Kikiri. La seconde journée de ce procès jugé aux Assises s’est achevée en milieu d’après midi. 

Tout le monde s’accorde à décrire Gustave, la victime, comme quelqu’un de bien et de bon. Ce jeune père de famille (sa fille avait 11 mois lorsqu’il est décédé) avait un parcours linéaire. Il n’était pas bagarreur, ni violent. 

La mère de Gustave était la tante de la mère de Kévin. Mais les deux hommes se connaissaient mal. 

Kévin est décrit comme un cas plus instable. Deux mois avant le drame, il s’était séparé de sa compagne et avait quitté son travail. Ses journées, il les a alors passées à jouer et à cuver. Pourtant, pour l’avocat général : “Kévin aurait eu les ressorts pour échapper à la spirale de la violence”. Il ajoute : “On est dans le dérisoire, dans la bêtise crasse, dans un jeu interdit auquel on s’adonne quand même. (…) C’est d’une banalité affligeante : un coup de poing, un homme s’effondre, il meurt. Tout est là”. 

L’avocat général requiert entre 6 et 8 ans de prison. Des réquisitions pour éviter le sursis car il n’a pas “le sentiment que Kévin entende la gravité de l’acte qu’il a commis”. Tout cela “parce-qu’il n’a fait qu’une semaine de prison. Pourquoi? Parce-qu’on est en Polynésie française et que la prison est remplie à 250%. Et que l’on y incarcère durablement seulement les personnes qui représentent un danger pour la société”.  

Mais s’il considère inconcevable que Kévin n’aille pas en cellule, il estime également qu’il “faut lui laisser le temps de vivre, d’être le père de son enfant”. Car dans deux mois, Kévin, qui s’est mis en ménage, deviendra père de famille. 

 

Maître Verdier, l’avocat de la défense, rappelle que si Kévin n’a fait qu’une semaine de prison, il a néanmoins subi une peine aménagée, avec le port d’un bracelet électronique, durant un an. Pour lui, le décès de Gustave est dû à une série de circonstances malheureuses : une mauvaise chute, le déplacement du corps pour le mettre en sécurité malgré un traumatisme crânien, le transport à l’hôpital dans une position semi couchée discutable. 

Verdict de la Cour : 5 ans de prison dont 3 fermes et 2 de mise à l’épreuve. 

Pour Dominique, le frère aîné de Gustave : la justice n’a pas été rendue:  “5 ans d’emprisonnement ça ne suffit pas! On espérait 10!”

L’accusé, sous le coup d’un mandat de dépôt,  a été immédiatement transféré à Nuutania. 
 

Laure Philiber 

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Un virtuose de la flûte de Pan en Polynésie

Grand virtuose de la flûte de pan, Tupac Peralta mêle sons ancestraux et musique actuelle. Une performance qu’il dévoilera au grand public lors d’un concert et qu’il partagera également avec des étudiants. Nous l’avons rencontré dans le studio de Félix Vilchez, à l’origine de la venue du flutiste :

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X