lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Congrès des communes : 180 élus réunis pour parler environnement

Publié le

Le Congrès des communes s’est ouvert, ce mardi, à Rikitea, sous une pluie battante. 180 élus des 5 archipels ont fait le déplacement. Parmi eux, une vingtaine de maires. La majorité des maires de Tahiti étant aux abonnés absents. Le point fort de ce mardi était l’arrivée du ministre d’Etat Sébastien Lecornu.

Publié le 30/07/2019 à 15:24 - Mise à jour le 01/08/2019 à 14:32
Lecture 2 minutes

Le Congrès des communes s’est ouvert, ce mardi, à Rikitea, sous une pluie battante. 180 élus des 5 archipels ont fait le déplacement. Parmi eux, une vingtaine de maires. La majorité des maires de Tahiti étant aux abonnés absents. Le point fort de ce mardi était l’arrivée du ministre d’Etat Sébastien Lecornu.

Cyril Tetuanui, président du syndicat pour la promotion des communes, et Vai Gooding le maire de Rikitea, ont inauguré le Village des artisans du Congrès avec l’ensemble des participants ce mardi. Des élus des 5 archipels et même de Nouvelle Calédonie ont fait le déplacement.

Pour les élus des Australes, c’est tout un périple. Ils seront absents de l’archipel au moins deux semaines : « C’est un peu loin. Raivavae c’est plus près de Rikitea. Au lieu de passer par Papeete, on devrait passer par Raivavae, estime Joachim Tevaatua, maire de Raivavae. Là j’ai été obligé de partir 3 jours avant. On part le mercredi ou le vendredi de Raivavae pour attendre à Papeete de prendre l’avion pour Rikitea. (…) Ce sont deux semaines où je ne suis pas chez moi. Madame n’est pas contente (rires) »

Plusieurs maires n’ont pas pu se déplacer pour le Congrès : « Il y a certains maires qui ont des problèmes financiers. Je respecte les choix des communes », dit Cyril Tetuanui, président du syndicat pour la promotion des communes (SPC).

Depuis 1 an, l’archipel et le SPC préparent l’événement. Il s’agit du premier congrès délocalisé de cette mandature. La logistique est importante pour pouvoir accueillir autant de monde. « Je suis heureux que la commune de Mangareva accueille ce congrès (…) C’est mon dernier congrès de la mandature. On attendra l’année prochaine de voir qui sera élu. »

Le thème choisi est l’environnement. Plusieurs ateliers ont été installés pour faire participer les élus… Tri des déchets, fabrication de produits ménagers, et dégustation de feuilles comestibles…

Le thème choisi inspire les élus. Mais pas toujours facile de se conformer à la loi « En ce qui me concerne, je n’ai plus envie de parler de CET. Parce que le CET, au jour d’aujourd’hui, ça devrait nous coûter 680 millions. Le double de ce qui a été prévu en 2012. 680 millions, c’est plus de la moitié du contrat de projet environnemental (…) C’est très difficile de suivre les règles », estime Etienne Tehaamoana, maire de Hiva Oa.

Demain, les annonces du ministre Sébastien le Cornu sur la réforme du statut de l’élu devrait faire réagir beaucoup d’élus. 

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.