jeudi 29 octobre 2020
A VOIR

|

Une aide financière de 450 millions de Fcfp accordée à Air Tahiti

Publié le

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Publié le 23/09/2020 à 15:25 - Mise à jour le 23/09/2020 à 16:25
Lecture 2 minutes

Le Pays a accordé une aide financière d’un montant de 450 millions de Fcfp, pour compenser une partie du déficit global de la SA Air Tahiti qui permettra de préserver sa pérennité, de sauvegarder ses emplois et de désenclaver les archipels de la Polynésie française.

Cette aide financière sera accordée sous la forme d’une subvention d’équilibre dont les modalités d’octroi et de versement sont prévues par une convention fixant les objectifs et obligations de Air Tahiti en application des dispositions de la loi du Pays du 2 novembre 2017 définissant les conditions et critères d’attribution des aides financières, des avances et prêts et d’octroi des garanties d’emprunt aux personnes morales autres que les communes.

L’aide financière accordée permet à Air Tahiti de desservir les destinations déficitaires jusqu’à la fin de l’année courante. À compter du 1er janvier 2021, une délégation de service public de transport aérien interinsulaire sera mise en œuvre.

L’épidémie mondiale de Covid-19, et les conséquences économiques provoquées par l’arrêt brutal des dessertes internationales ont en effet fortement dégradé la situation financière de la compagnie Air Tahiti. Un certain nombre de décisions ont été prises par la direction générale de la compagnie, parmi lesquelles l’arrêt de la desserte de 27 destinations en déficit structurel d’exploitation.

Cette situation ne pouvait laisser le gouvernement indifférent par rapport au sort des populations enclavées et privées d’accès aux services publics de transport, de formation, de santé et de communication, ce qui constitue le principe fondamental de la continuité territoriale.

Les autres sujets dans le compte-rendu du conseil des Ministres :
– Prêt à la Caisse de Prévoyance Sociale
– Maintien du prix des hydrocarbures au 1er octobre
– État d’avancement de la politique publique de l’habitat
– Ouverture de la campagne de pêche réglementée aux holothuries sur les îles de Kaukura, Taenga et Nihiru
– Journée Mondiale du Tourisme 2020 : tourisme et développement rural
– Présentation du programme d’élaboration de la stratégie Fariira’a manihini 2025
– Deuxième édition du concert Tu’iro’o
– Santé: octroi de subventions de fonctionnement en faveur de cinq associations
– Création d’un comité territorial de l’aide médicale urgente et des transports sanitaires
– Construction du lycée de Moorea: partenariat entre la Polynésie française et l’AFD pour le financement d’une étude sur la qualité environnementale du bâtiment
– Début des ateliers pilotes d’éducation à la non violence et à la paix

infos coronavirus