vendredi 26 février 2021
A VOIR

|

Tahiti Nui Travel : la société sauvée par la réouverture des vols

Publié le

Ce vendredi, le tribunal mixte de commerce a rendu son délibéré concernant le plan de sauvetage du groupe Tahiti Nui Travel.

Publié le 26/06/2020 à 12:13 - Mise à jour le 26/06/2020 à 16:33
Lecture < 1 min.

Ce vendredi, le tribunal mixte de commerce a rendu son délibéré concernant le plan de sauvetage du groupe Tahiti Nui Travel.

Début mai, Tahiti Nui Travel a fait une déclaration de cessation de paiements auprès du tribunal de commerce. L’agence de voyage croulait sous les factures.

Mais le groupe TNT l’a souligné dans un communiqué : Frederick Grey « n’a aucune intention de vendre à ce jour le Groupe TNT ».

Effectivement, selon son avocat Vincent Dubois, l’homme d’affaires a injecté 250 millions de Fcfp dans le groupe.

Une première audience a eu lieu le 25 mai devant le tribunal mixte du commerce.

Ce vendredi, le tribunal mixte de commerce a rendu son délibéré concernant le plan de sauvetage du groupe Tahiti Nui Travel. La liquidation judiciaire a été retirée par décision du tribunal. Le plan de refinancement a été accepté. « On a apporté les éléments de garantie suffisante permettant de montrer que Tahiti Nui Travel a retrouvé une santé financière pas parfaite mais suffisamment bonne pour continuer son exploitation normalement », explique Me Vincent Dubois.

Les 150 salariés de Tahiti Nui Travel et ses sociétés annexes sont sauvés grâce notamment à la vente d’un hôtel.

Le Sofitel de Moorea dont Frederick Grey est également propriétaire, a fait l’objet d’une déclaration de projet d’acquisition auprès de l’autorité polynésienne de la concurrence (APC) par Louis Wane.

La réouverture des vols internationaux a aussi permis de sauver l’agence de voyages. Dès l’annonce de la réouverture, de nombreux séjours ont été réservés et achetés.

infos coronavirus