jeudi 3 décembre 2020
A VOIR

|

Salon de l’Okaz : une vente de voitures de particulier à particulier

Publié le

Le marché des véhicules d’occasion avait souffert de la prime à l’environnement. La donne pourrait changer cette année. La crise de la covid-19 impacte le pouvoir d’achat des consommateurs. Un salon de l’occasion est organisé jusqu’à dimanche, à Pirae, principalement pour faciliter les ventes de particulier à particulier.

Publié le 31/07/2020 à 12:43 - Mise à jour le 31/07/2020 à 12:43
Lecture 1 min.

Le marché des véhicules d’occasion avait souffert de la prime à l’environnement. La donne pourrait changer cette année. La crise de la covid-19 impacte le pouvoir d’achat des consommateurs. Un salon de l’occasion est organisé jusqu’à dimanche, à Pirae, principalement pour faciliter les ventes de particulier à particulier.

Une bonne occasion, plutôt qu’un véhicule neuf. Dans ce salon de l’Okaz, les visiteurs peuvent s’informer sur les caractéristiques des voitures ou fourgonnettes, directement auprès des propriétaires. Avec la conjoncture, le secteur de la seconde main devient une alternative pour acquérir un véhicule.

« Il y a beaucoup de gens qui ont perdu leur emploi ou bien qui font moins d’heures. On a réduit leur temps de travail. Du coup ça impacte directement sur leur pouvoir d’achat. C’est pour ça qu’on a pensé à ce concept, pour redonner un peu de pouvoir d’achat aux gens », explique Naea Bourez, l’organisateur du salon.

Vendus à des tarifs moindres, et disponibles rapidement, les véhicules d’occasion attirent les consommateurs qui ont un budget restreint.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

La vente de particulier à particulier n’offre cependant pas de garantie. Mieux vaut bien discuter avec les vendeurs, ne pas hésiter à essayer le véhicule et se renseigner sur l’entretien du véhicule.

Le salon accueille aussi quelques professionnels de l’occasion, qui ont de bons conseils à donner. « Si vous avez un doute par rapport à un véhicule, n’hésitez surtout pas à demander les factures de réparation, mais qui viennent d’un garage renommé quand même, pour ne pas qu’il y ait de vices cachés et que vous partiez tranquilles pour au moins 3-4 ans », indique Jean-Pierre, vendeur de véhicules d’occasion.

D’autres voitures sont attendues pour compléter les offres de vente. Le salon se tient jusqu’à dimanche.

infos coronavirus