mercredi 12 mai 2021
A VOIR

|

Les boulangers réclament une hausse du prix de la baguette de pain

Publié le

Le syndicat des boulangers du fenua monte au créneau, depuis 10 ans le prix de la baguette n’a pas évolué au contraire des charges. Pour eux une seule solution se présente, la réévaluation pure et simple du prix de la baguette.

Publié le 10/09/2019 à 9:31 - Mise à jour le 18/09/2019 à 15:30
Lecture < 1 min.

Le syndicat des boulangers du fenua monte au créneau, depuis 10 ans le prix de la baguette n’a pas évolué au contraire des charges. Pour eux une seule solution se présente, la réévaluation pure et simple du prix de la baguette.

53 Fcfp chez le détaillant, 50 Fcfp pour le boulanger, depuis 2011 le coût d’une baguette de pain n’a pas changé. Selon Franklin Sui, président du syndicat des boulangers, aucun bénéfice n’est généré par cette vente, pour autant depuis une décennie, les charges elles, ont augmenté : « L’électricité, le gaz, la main d’oeuvre, la CPS tout ça. La CPS ça augmente tout le temps. Les travailleurs ont de l’ancienneté, c’est 1% par an, on ne peut pas ne pas les payer. »

Le syndicat des boulangers a rencontré le vice-président du pays, pour une réévaluation du prix du pain. Si des solutions ont été proposé pour la baguette, la question des pains spéciaux, de leur importation par les grossistes de la place et de leur imposition, reste posée. De son côté, la clientèle apporte une réponse : « pour les pains spéciaux, on a la chance de gagner un peu pour maintenir les travailleurs. Mais maintenant tous les grossistes ici importent, ça nous fait du mal parce que nous avons des travailleurs locaux. Ça ne nous donne pas de travail à nous ici. J’ai demandé au Vice-président (…) d’arrêter un peu l’importation. »

Mercredi 18 septembre, le syndicat des boulangers s’est réuni pour une ultime rencontre. Après avoir rencontré le vice-président, Teva Rofritsch la semaine dernière, le syndicat a examiné les propositions du gouvernement et formulé des contre-propositions. Une rencontre est prévue à la fin du mois.

infos coronavirus