jeudi 18 août 2022
A VOIR

|

Le groupe CMA CGM annonce une nouvelle baisse du taux de fret par conteneur vers les Outre-mer

Publié le

La CMA CGM avait déjà acté fin juin une baisse à hauteur de 500€ par conteneur de 40 pieds pour les importations vers les Outre-mer. Ce vendredi 22 juillet 2022, le groupe a renforcé son dispositif à hauteur de 250€, soit un total de 750€ de réduction par conteneur de 40 pieds.

Publié le 23/07/2022 à 9:36 - Mise à jour le 26/07/2022 à 9:40
Lecture < 1 min.

La CMA CGM avait déjà acté fin juin une baisse à hauteur de 500€ par conteneur de 40 pieds pour les importations vers les Outre-mer. Ce vendredi 22 juillet 2022, le groupe a renforcé son dispositif à hauteur de 250€, soit un total de 750€ de réduction par conteneur de 40 pieds.


Suite à l’engagement de la CMA CGM pris le 30 juin 2022 pour une baisse tarifaire, le gouvernement s’était montré satisfait tout en soulignant le caractère insuffisant de la démarche, alors que le groupe annonçait des profits hors-norme de 18 milliards d’euros dans un contexte de crise inflationniste.

Le transport représente une part non-négligeable des prix dans les territoires ultramarins. Jeudi 21 juillet, Jean-François Carenco, ministre délégué des Outre-mer invité sur le plateau de Guadeloupe la 1ère, demandait lui aussi au transporteur de « faire plus ».

Le groupe CMA CGM a ainsi porté la réduction du taux de fret de 500 à 750€ par conteneur de 40 pieds pour l’ensemble des importations en France hexagonale et en Outre-Mer, ainsi qu’une baisse de 100€ par conteneur 40 pieds pour toutes les exportations françaises. Des mesures initialement réservées à 14 grandes enseignes de la grande distribution de l’Hexagone, maintenant étendue à l’ensemble des clients.

Cela représente des réductions pouvant aller jusqu’à 25% du taux de fret. Ces mesures entreront en vigueur dès le 1er août 2022 pour une durée d’un an, précise le transporteur.

Le groupe CMA CGM affirme avoir défini ces réductions en concertation avec des clients du Groupe et certaines fédérations dont la Confédération des Petites et Moyennes Entreprises (CPME), ainsi qu’avec le ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire. 

infos coronavirus