mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

Baisse du taux de fret pour les ménages polynésiens

Publié le

COMMUNIQUÉ - L'approvisionnement par voie maritime de la Polynésie française souffre encore des conséquences issues de la crise sanitaire. La forte demande en 2020-2021 s'est traduite par une insuffisance d'offres en matière de transport maritime international, une saturation des ports à l’échelle mondiale, et une augmentation sans équivalente des taux de fret.

Publié le 30/06/2022 à 17:37 - Mise à jour le 30/06/2022 à 17:37
Lecture 2 minutes

COMMUNIQUÉ - L'approvisionnement par voie maritime de la Polynésie française souffre encore des conséquences issues de la crise sanitaire. La forte demande en 2020-2021 s'est traduite par une insuffisance d'offres en matière de transport maritime international, une saturation des ports à l’échelle mondiale, et une augmentation sans équivalente des taux de fret.

Si l’acheminement des produits en provenance de France et d’Europe revient progressivement à la normale avec un toucher de bateau hebdomadaire, il n’en est pas de même pour les containers en provenance de Nouvelle-Zélande où qui transitent d’Asie par les ports d’Auckland et de Taranga.

Après avoir consulté les professionnels du secteur, le Gouvernement a engagé des démarches, y compris diplomatiques, pour éviter que le pays se trouve dans une situation de rupture de ses importations.

Le Président a reçu au mois de mai dernier Monsieur Winston Peters, ancien Vice-premier ministre de la Nouvelle-Zélande et ex-ministre des Affaires étrangères afin d’obtenir un soutien auprès des autorités portuaires de son pays pour réduire les délais de manutention des containers destinés à la Polynésie. Cette démarche devrait aboutir, dans les prochaines semaines, à une amélioration des délais d’acheminement.

Il a également échangé avec Monsieur Rodolphe Saade, président directeur général de CMA CGM. Cette compagnie française est devenue depuis quelques années un des principaux acteurs du transport océanique au niveau international et le principal opérateur de notre desserte.

M. Saade s’est ainsi engagé à faire accroitre rapidement et de manière significative la place réservée sur ses navires au fret polynésien en sortie de Nouvelle-Zélande et d’Asie pour pallier les insuffisances actuelles. De même, concernant les conteneurs en provenance d’Europe l’espace disponible sur les navires à destination de la Polynésie française sera augmenté dès la fin du mois de juillet pour satisfaire la demande croissante constatée sur cette ligne.

La CMA CGM a annoncé via un communiqué (à lire ci-joint) la baisse du taux de fret pour les produits importés et consommés par les ménages français. Concernant l’outremer, le Groupe CMA CGM décide d’appliquer également une diminution tarifaire du fret, à hauteur de 500€ pour un conteneur 40 pieds, pour la totalité des importations qu’il assure dans les Outre-mer. Cette baisse représente entre 10 et 20% de réduction du taux de fret suivant les destinations. Cette mesure vient s’ajouter à la décision du Groupe CMA CGM d’appliquer un gel des taux de fret sur les Outre-Mer depuis mai 2021.

infos coronavirus