lundi 16 mai 2022
A VOIR

|

214 milliards de Fcfp, le coût de la Polynésie en 2021

Publié le

Les dépenses de l'Etat à destination de la Polynésie pour l'exercice de 2021 s'élèvent à 214 milliards de Fcfp, tandis qu'elles avoisinaient les 191 milliards de Fcfp les années passées. Une hausse qui s'explique par les dépenses liées à la crise covid.

Publié le 01/03/2022 à 15:57 - Mise à jour le 01/03/2022 à 16:02
Lecture 3 minutes

Les dépenses de l'Etat à destination de la Polynésie pour l'exercice de 2021 s'élèvent à 214 milliards de Fcfp, tandis qu'elles avoisinaient les 191 milliards de Fcfp les années passées. Une hausse qui s'explique par les dépenses liées à la crise covid.

214 milliards Fcfp, c’est la somme totale injectée par l’Etat en Polynésie en 2021, selon les chiffres du haut-commissariat. C’est 14 milliards de plus qu’en 2020, soit 7% de plus.

Une hausse des dépenses qui s’explique par la crise covid, puisque 22,9 milliards Fcfp y ont été consacrés. La somme a notamment permis de financer les dispositifs d’aides exceptionnelles tels que les prêts garantis par l’Etat — 1,9 milliards Fcfp en 2021 — ou encore le fonds de solidarité aux entreprises.

La Polynésie est en effet la collectivité d’Outre-mer la plus largement bénéficiaire du fonds de solidarité et les secteurs d’activités qui en profitent sont nombreux.

Les dépenses de l’Etat liées à la crise covid se traduisent aussi dans les aides en matière de transport, avec 106 millions Fcfp destinés aux évasans, mais aussi en matière d’aide logistique. 517 millions Fcfp ont servi à financer l’achat des vaccins et autres fournitures vaccinales, 69 millions Fcfp ont été injectés pour financer les kits et tests de dépistages et 71 millions Fcfp ont été dans les médicaments, équipements et matériels médicaux.

Enfin, 318 millions Fcfp ont également permis de financer les soignants venus en renfort lors du pic de la crise covid l’an dernier.

117,9 milliards Fcfp pour le maintien des compétences de la Polynésie

En 2021, l’Etat a consacré 117,9 milliards Fcfp pour contribuer à l’exercice des compétences du Pays. C’est 52% du montant total des dépenses de l’Etat au fenua, et 13,3% de plus qu’en 2020. Une somme qui a permis d’investir dans plusieurs domaines, dans le cadre de partenariats financiers Etat-Pays, comme dans :

  • la santé et la solidarité, avec par exemple l’acquisition d’équipements pour le service oncologie du CHPF, ou encore la réhabilitation et la remise au normes des services d’hospitalisation de l’hôpital d’Uturoa ;
  • l’éducation, avec par exemple la rémunération de près de 5500 enseignants des premier et second degrés, ou encore la réhabilitation du collège de Taravao ;
  • les routes, aéroports et défense contre les eaux, avec l’extension de l’aérodrome de Fakahina, la réfection de la route de Heiri à Faa’a et la protection des berges des rivières de Taiohae à Nuku Hiva ;
  • le logement, avec la construction de 26 logements individuels jumelés et d’un local associatif dans la commune de Afareaitu à Moorea, de 13 logements à Mahina et de 10 logements collectifs à Faa’a.

13,6 milliards Fcfp pour les communes

13,6 milliards de Fcfp — soit 6% des dépenses de l’Etat — ont été injectés au profit des compétences des communes. Ces dépenses englobent :

  • la dotation globale de fonctionnement ;
  • la dotation d’équipement des territoires ruraux ;
  • la dotation territoriale pour l’investissement des communes ;
  • la contribution de l’Etat au fonds intercommunal de péréquation.

Cette argent a concrètement permis de soutenir des opérations communales telles que des travaux de mise en conformité des installations de Fenua Ma, la reconstruction de la mairie annexe de Opoa à Taputapuatea ou encore la construction d’une marina à Arutua.

8,4 milliards Fcfp d’aide fiscale

14 programmes ont bénéficié d’une aide fiscale en 2021. 226 emplois directs ont ainsi été créés et 1 362 ont été maintenus. Des entreprises comme la société Terevau, le Bora Bora Pearl Beach Resort & Spa ou encore la Brasserie de Tahiti ont ainsi pu bénéficier d’une défiscalisation pour divers projets.

83,2 milliards Fcfp de dépenses propres

Les dépenses de l’Etat pour l’exercice de ses propres compétences — justice, sécurité, forces armées, enseignement supérieur et recherche — s’élèvent à 83,2 milliards Fcfp. En 2021, cette somme a ainsi permis de rémunérer 10 369 agents.

infos coronavirus