samedi 27 novembre 2021
A VOIR

|

Welcome on board : une nouvelle exposition signée HTJ

Publié le

Il est devenu célèbre pour ses planches de surf revisitées… L’artiste HTJ ou Hell Ton John revient pour une nouvelle exposition à la galerie Winkler. Cette fois, il a choisi de rendre hommage à sa passion, le surf, et à ces rencontres qu’ils l’ont tant inspirées. L’exposition est baptisée Welcom on board.

Publié le 16/10/2021 à 10:08 - Mise à jour le 15/10/2021 à 16:10
Lecture 2 minutes

Il est devenu célèbre pour ses planches de surf revisitées… L’artiste HTJ ou Hell Ton John revient pour une nouvelle exposition à la galerie Winkler. Cette fois, il a choisi de rendre hommage à sa passion, le surf, et à ces rencontres qu’ils l’ont tant inspirées. L’exposition est baptisée Welcom on board.

Après l’artiste Cronos, c’est au tour de HTJ d’exposer à la galerie Winkler. 24 planches… Une collection à la fois chargée d’histoire et de créativité : “La première étape ça a été la recherche de planches avec une histoire particulière. Contacter des surfeurs et voir dans mon entourage des planches qui étaient intéressantes à travailler parce que l’idée c’était vraiment de travailler des planches qui avaient été surfées, qui ont une histoire déjà.”

Mataiea Ikily, Lorenzo Avenanti ou encore Eimeo Zermac ont ainsi contribué à faire vivre cette exposition. L’artiste a su garder le côté originel de la planche tout en réalisant une œuvre d’art : “Celle de Lorenzo (Avenanti, NDLR), c’est une planche sur laquelle ils avaient fait eux-mêmes la déco avec un ami à lui Hawaiien. Donc c’est un tie and dye un peu comme les t-shirts de hippies. J’ai décidé de garder deux bandes où on voit bien la déco qu’ils avaient fait ensemble lors de leur surf trip. Et ensuite moi pour la partie sculptée, j’ai repris le code couleur exact un peu comme un cadavre exquis, donc un début de dessin, et quelqu’un vient le continuer. L’idée c’était à chaque fois de conserver des éléments importants de l’histoire de la planche (…) Rajouter un petit plus mais rajouter la planche telle qu’elle est, la planche originale.”

Parmi les œuvres, une collaboration avec l’artiste Tahe interpelle par son réalisme : “La pièce s’appelle ‘la bouffe’ parce que tous ceux qui surfent connaissent ce moment, c’est la punition. Ça ne marche pas toujours comme on l’avait prévu. C’est vrai qu’on a tendance à se faire des blessures. (..) C’est une planche de Koa Smith qui avait été cassée et donc au lieu de la réparer, j’ai travaillé les deux morceaux séparément. Elles sont présentées ensemble mais avec un espace entre les deux donc c’est l’endroit où elle avait été cassé. J’ai travaillé exactement à cet endroit-là.”

Le surf, cette passion qui guide l’artiste dans sa vie et ses créations depuis plus de 20 ans. Cette exposition est donc aussi un hommage à la glisse et à ces rencontres qui ont façonné l’artiste : Ça fait plus de 20 ans que je fais du surf et du boogie et c’était mes premiers supports de création (…) C’est un hommage au surf (…) Il y a vraiment un côté sentimental dans cette exposition. Ce sont des personnes qui m’ont marquées, qui m’ont guidées, qui m’ont motivées…”

HTJ, l’artistes aux multiples facettes, annonce vouloir travailler sur d’autres supports dès l’année prochaine. Pour l’heure, ne manquez pas cette exposition. Elle est à découvrir jusqu’au 26 octobre.

infos coronavirus