mardi 16 août 2022
A VOIR

|

Communiqué

Ouverture du Heiva i Tahiti 2022

Publié le

COMMUNIQUÉ - Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a ouvert vendredi soir place To’atā, les concours de chants et de danses du Heiva i Tahiti 2022.

Publié le 02/07/2022 à 10:05 - Mise à jour le 02/07/2022 à 15:25
Lecture 3 minutes

COMMUNIQUÉ - Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, a ouvert vendredi soir place To’atā, les concours de chants et de danses du Heiva i Tahiti 2022.

“Cet événement est, sans aucun doute, le fleuron de notre Culture. C’est LE plus ancien événement culturel de la région Pacifique. Il a rythmé la vie de nos îles. Il a permis à nos tupuna – arrière-grands-parents, grands-parents et parents – d’exprimer tout leur amour pour notre Pays et notre Culture.  Il a aussi permis de transmettre nos mémoires, nos luttes, nos légendes, nos langues, etc.” a déclaré le président du Pays, dans son discours d’ouverture du Heiva i Tahiti. Et aujourd’hui encore, malgré les aléas, le Heiva revient. Il nous rassemble inlassablement, envers et contre tout. Ce moment nous appartient et nous rend fiers !”.

La première soirée du Heiva s’est déroulée hier soir. Une soirée qui était à suivre en direct sur TNTV et à (re)voir ICI, et où la troupe Hitireva a dansé. “Nous avons le bonheur de renouer avec la scène mythique de To’atā. Nous allons admirer nos artistes, danseurs, danseuses, ‘örero, chanteurs, musiciens… sur les créations originales de nos auteurs, compositeurs, chorégraphes, costumiers… tous, donnent au Heiva cette aura si particulière : comme un moment d’éternité suspendu hors du temps, hors des temps… même ancestraux… Grâce à eux, le Heiva a été, est et restera ce rendez-vous incontournable où aujourd’hui se conjugue au passé et au futur a indiqué Edouard Fritch. Les spectacles et performances artistiques auxquels nous assisterons sont des moments de communion uniques, qui nous invitent à retracer le chemin de nos traditions. Les centaines d’artistes des groupes de chants et danse viennent nous raconter une histoire et délivrer un message… une part d’héritage commun. Ils viennent animer d’un feu sacré, transportés par les percussions, transcendés par les paroles et les mélodies. (….) plus qu’une démonstration de nos talents en arts et sports traditionnels, le Heiva i Tahiti est un concours. Il en est ainsi depuis le Tiurai, à l’époque où les mata’eina’a et les motu « descendaient » à Papeete pour montrer le meilleur d’eux-mêmes”.

Cette année, 19 groupes sont inscrits pour le concours, soit 9 formations en catégorie chant et 10 groupes de danse, ce qui représente près de 2 500 artistes. La première soirée aura lieu le 1er juillet et débutera avec la cérémonie du Rahiri. Pour les 5 soirées de concours, les amoureux de la culture tout comme le grand public sont attendus nombreux pour célébrer et vivre les 141 ans d’existence du Heiva i Tahiti.

infos coronavirus