samedi 21 septembre 2019
A VOIR

|

Objectif : 10 000 ukulele au stade Pater !

Publié le

Publié le 17/01/2018 à 6:40 - Mise à jour le 17/01/2018 à 6:40
Lecture 2 minutes

La décision a été prise lundi après-midi, lors d’une discrète réunion au service de la culture. Les délais sont courts, mais tout le monde y croit : l’organisateur TNTV , la maison de la culture (pour toute la partie scénique et sonore), le conservatoire (pour la dimension pédagogique et musicale), l’IJSPF (pour le stade Pater), la mairie de Pirae (pour gérer les accès et la sécurité), Tahiti Tourisme, le service et le ministère de la culture. Avec les chevilles ouvrières des grands événements culturels : Noéline Parker, la reine de la logistique, et Manouche Lehartel, passée maître dans l’art de discipliner les foules.

Car ce ne sera pas une mince affaire : il faudra utiliser tous les parkings de Pirae et des communes environnantes, et proposer des navettes pour conduire tout le monde au stade. A l’intérieur, des carrés accueilleront les groupes de 50 musiciens. Il y aura de l’ambiance et des fleurs, bien sûr, mais il faudra aussi de la discipline : lors du dernier record, de nombreux musiciens n’avaient pas été comptabilisés.
 

Dès aujourd’hui, faites la chasse aux ukulele : ceux rangés au grenier, ceux accrochés aux murs, ceux que vous pouvez encore acheter ou récupérer dans les îles. Car il y a sans doute plus de pratiquants que d’instruments disponibles. Nul doute que les fabricants vont avoir du travail dans les semaines à venir.

Si vous jouez déjà, révisez ! Si vous ne jouez pas, apprenez ! Ou participez au record comme bénévole : selon Noéline Parker « il nous en faudra 350 en tout : beaucoup pour l’accueil, et environ 200 comme chaperons des carrés de musiciens ».
 

Tuihei est la chanson choisie pour battre le record. Un tutoriel sera bientôt diffusé sur TNTV, et vous pourrez vous entraîner, devant votre écran ou tous ensemble, dans les quartiers, avant le grand jour.

Le 24 février, sans doute dès 13h, le stade Pater vous ouvrira ses portes. A 17h, E ra mai te tiare sera scandée par des milliers de Polynésiens venus en tenue locale, pour porter haut les couleurs du fenua. Et le record, on l’espère, reviendra à Tahiti.
 

Mike Leyral

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires