samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

La jeune Meleana Tutairi se prépare pour la finale du « World Championship of Performing Arts »

Publié le

Le président Edouard Fritch a reçu, vendredi après-midi, la jeune Meleana Tutairi, qui participera en juillet prochain au World Championship of Performing Arts, une compétition internationale qui regroupe des candidats venant de différents pays.

Publié le 22/03/2021 à 14:25 - Mise à jour le 22/03/2021 à 14:25
Lecture < 1 min.

Le président Edouard Fritch a reçu, vendredi après-midi, la jeune Meleana Tutairi, qui participera en juillet prochain au World Championship of Performing Arts, une compétition internationale qui regroupe des candidats venant de différents pays.

À l’âge de 11 ans, cette jeune polynésienne a déjà décroché, l’année dernière, le titre de « Junior Ambassador of Tahiti 2020 » et a obtenu les félicitations du jury ainsi que trois médailles, une en argent pour le chant accompagné d’un instrument (batterie) et deux en bronze, pour le chant et la batterie.

Elle a donc été qualifiée pour la grande finale, la 25e compétition mondiale du « World Championship of Performing Arts » qui se déroulera au mois de juillet à Hollywood, aux États-Unis, en présentiel si les conditions sanitaires le permettent. Meleana Tutairi sera présente dans les catégories suivantes : danse folklorique, chant, instruments de musique, comédie musicale et mannequinat.

Cette jeune fille est une habituée des concours internationaux puisqu’elle a également participé au « Prince and Princess Pageant », en 2019 à New York. Le président Edouard Fritch a pu échanger avec cette jeune candidate qui entend porter au plus haut l’image de la Polynésie dans ce concours international.

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.