lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Ken Carlter signe chez Sony

Publié le

MUSIQUE - Quelques semaines après avoir tourné le clip de sa nouvelle chanson à Tahiti, Ken Carlter a signé un contrat d’au moins trois albums avec une grande maison de disque. Après avoir touché le cœur des Tahitiens, il espère maintenant séduire ceux des métropolitains. Une nouvelle page de son histoire s’ouvre dès aujourd’hui.

Publié le 21/04/2019 à 13:23 - Mise à jour le 18/06/2019 à 11:14
Lecture < 1 min.

MUSIQUE - Quelques semaines après avoir tourné le clip de sa nouvelle chanson à Tahiti, Ken Carlter a signé un contrat d’au moins trois albums avec une grande maison de disque. Après avoir touché le cœur des Tahitiens, il espère maintenant séduire ceux des métropolitains. Une nouvelle page de son histoire s’ouvre dès aujourd’hui.

Ken Carlter a atteint son rêve ! A 35 ans, il vient de signer un contrat avec la grande maison de disque Sony. « Cela me fait plaisir, c’est un honneur que Sony me fasse confiance sur ce titre, et j’ai hâte de voir ce qu’il me prépare pour la suite. » confie Ken Carlter aux anges.

Les responsables de la maison de disque ont tout de suite senti dans sa musique, le potentiel du futur tube de l’été. « Il commence à faire beau, j’étais en train de chercher ce type de chansons et je trouve intéressant d’avoir un artiste qui nous vient de Tahiti. J’ai trouvé l’artiste et la chanson hyper forte et le message est aussi intéressant. » explique Emmanuel Perrot, directeur du Label RCA de Sony Music

Pour en arriver là, le chanteur a dû faire de nombreux sacrifices. Le plus difficile : quitter Tahiti pour s’installer à Paris il y a 13 ans. « J’adore surfer, et à Paris je ne peux pas surfer, et il y a ma famille surtout, heureusement que j’ai l’occasion de retourner à Tahiti deux fois par an, donc je peux voir ma famille. C’est beaucoup de sacrifices, beaucoup de travail. Je pense qu’à travers cette signature, peut-être que cela va donner envie à beaucoup de Polynésiens de tenter leur chance. » espère l’artiste.

Malgré le manque du pays, Ken Carlter ne compte pas retourner vivre à Tahiti dans l’immédiat. « J’aime bien vivre ici quand même car il y a beaucoup d’opportunités et là, apparemment pour l’été on va être très occupé. Peut être plus tard. »  Lui qui n’a jamais baissé les bras espère aujourd’hui que le public de métropole sera au rendez-vous er dansera tout l’été sur sa chanson.

REPORTAGEMarine Thoron

infos coronavirus