lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

800 personnes sur scène pour les 40 ans du Conservatoire

Publié le

Publié le 22/06/2019 à 13:04 - Mise à jour le 22/06/2019 à 13:04
Lecture 2 minutes

800 élèves, musiciens et professeurs de la section « arts traditionnels » du conservatoire artistique de Polynésie, ont foulé les planches de Toata. Ils ont interprété avec corps et âme, le spectacle réalisé par John Mairai, retraçant la saga du roi de Fakarava, Tu Makinokino, l’ancêtre de la dynastie des Pomare, qui débarqua à Tahiti. « C’est une bonne école. Je ne regrette pas d’y avoir mis ma fille. (…) C’était merveilleux ce soir. C’est sa première année au Conservatoire et je suis très satisfaite », nous dit Marcella, maman de la petite Kuulei. 
Sandy, papa d’un garçon de 5 ans a trouvé le spectacle « magnifique. Une belle soirée. Mon fils vient de passer et c’était vraiment bien. »

Samedi soir le public a été conquis par la qualité de la prestation des élèves. Parmi les spectateurs, mamie Louise Kimitete se souvient des débuts du conservatoire : « On n’avait pas de salle. On dansait sur des gravillons. Avec tous les élèves qu’on avait, on était obligés. » 

 

En vidéo, l’interview de mamie Louise Kimitete

Cette année le conservatoire artistique de Polynésie fête ses 40 ans d’existence. Si le chemin parcouru n’a pas toujours été facile, les dirigeants sont satisfaits du travail accompli jusqu’à aujourd’hui. « C’est un bel âge pour notre établissement, l’âge de la maturité. Je pense que dans notre enseignement, on est arrivés à ce niveau-là. (…) Le chemin n’a pas été facile. Beaucoup de gens pensaient que le Conservatoire ne servait à rien. On sait aujourd’hui que la transmission est importante, l’enseignement de notre culture est important. Pas seulement notre culture, mais la culture en général, la culture classique, la culture théâtrale, les arts visuels et bien sûr notre culture traditionnelle. C’est très important », déclare Fabien Dinard, le directeur de l’établissement. 

Le conservatoire artistique a récompensé ses trois meilleurs élèves. Loic Chounin en danse traditionnelle, Chiara Rossoni en piano et Mickaël Brossard en guitare jazz, ont été médaillés d’or.

 

Rédaction web avec Thierry Teamo

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.