mercredi 21 avril 2021
A VOIR

|

USA : Les moules de la côte Pacifique rétrécissent (et c’est inquiétant)

Publié le

Publié le 18/06/2016 à 17:26 - Mise à jour le 18/06/2016 à 17:26
Lecture < 1 min.

Selon cette étude menée par des  chercheurs de l’université de Chicago et relatée sur le site de la Royal Society Publishing, la taille des mollusques pêchés sur la côte Pacifique des Etats-Unis s’est réduite de façon alarmante ces dernières années.

Si, de manière générale, la taille des coquilles a diminué de 27%, les plus grosses d’entre elles n’ont cessé de rétrécir depuis les années 1970. En quatre décennies, celles-ci ont perdu 32% de leur volume. Et ce n’est pas près de s’arrêter.

D’après les scientifiques en charge de cette étude, ce rétrécissement accéléré est lié à l’acidification des eaux de l’océan. Concrètement, lorsque le CO2 se dissout dans le Pacifique, le pH de l’eau augmente et son acidité grimpe en flèche.

Or, depuis le 20ème siècle et l’ère industrielle, la quantité de CO2 émis dans l’atmosphère a explosé entraînant une augmentation du pH de la surface des océans de 0,1 unité, soit une hausse de l’acidité de 30%. Le phénomène touche les moules en particulier mais plus généralement l’ensemble des récifs coralliens.
 

Rédaction web

infos coronavirus