samedi 21 septembre 2019
A VOIR

|

Récifs coralliens : limiter le réchauffement du climat ne suffit pas

Publié le

Publié le 03/12/2018 à 9:09 - Mise à jour le 03/12/2018 à 9:09
Lecture 2 minutes

“Les récifs coralliens changent et ont déjà changé. Pour donner une image, c’est un peu comme si de la forêt tropicale devenait de la garrigue”, explique Denis Allemand, le directeur du Centre scientifique de Monaco, un des 13 experts de sept pays (Australie, Arabie Saoudite, France, Israël, Japon, Monaco, États-Unis) réunis dans ce groupe de travail qui remettra son rapport l’an prochain. 

“La première des priorités est de réduire les émissions de CO2 mais ça ne suffit pas”, dit-il, tandis que les scientifiques cherchent à comprendre pourquoi certains massifs résistent mieux que d’autres.Les formations coralliennes se composent d’une multitude de polypes, dont les sécrétions forment un squelette de calcaire qui grandit avec le temps. Ils vivent en symbiose avec des micro-algues qui leur donnent leurs couleurs flamboyantes.

>>> Lire aussi : La santé des récifs coralliens menacée par les déchets plastiques

Parmi les solutions avancées, figure l’idée, qui ne fait pas l’unanimité, de faire appel au génie génétique pour remplacer les algues par des souches plus résistantes. “Des essais sont menés en laboratoire. C’est peut-être efficace à l’échelle d’une baie, mais certainement pas pour la grande barrière de corail, sur des kilomètres”, estime le chercheur français CNRS Jean-Pierre Gattuso.

Dans un autre registre, un test a été récemment effectué pour faire ce que les scientifiques appellent du “management de radiations solaires” et qui consiste à projeter des particules dans l’air pour augmenter la nébulosité et limiter la température. “Les Australiens sont aussi en train de développer un film pour protéger la mer, à l’instar des bâches blanches posées sur les glaciers en Autriche”, indique Denis Allemand.

>>> Lire aussi : Les Palaos et Hawaii vont interdire les crèmes solaires pour sauver le corail

Les récifs coralliens ne couvrent que 0,2% de la superficie des océans, mais abritent environ 30% des espèces marines connues à ce jour. Plus de 500 millions de personnes en dépendent directement à travers le monde, pour la pêche, le tourisme ou la protection des côtes contre l’érosion.

Plusieurs menaces pèsent sur eux : les aménagements portuaires et touristiques, la pêche à l’explosif ou au cyanure, la pollution, des espèces invasives, le réchauffement des eaux qui entraîne leur blanchiment ou encore l’acidification des océans.
 

Rédaction web avec AFP

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires