mercredi 10 août 2022
A VOIR

|

Les îles du Pacifique demandent à la Cour internationale de statuer sur le climat

Publié le

Les îles du Pacifique, menacées par le changement climatique, ont demandé lundi un arbitrage de la Cour internationale de justice sur les obligations légales des pays en matière de lutte contre le changement climatique, pour accroître la pression sur les nations polluantes.

Publié le 18/07/2022 à 11:35 - Mise à jour le 18/07/2022 à 15:12
Lecture < 1 min.

Les îles du Pacifique, menacées par le changement climatique, ont demandé lundi un arbitrage de la Cour internationale de justice sur les obligations légales des pays en matière de lutte contre le changement climatique, pour accroître la pression sur les nations polluantes.

Dans une déclaration publiée à l’issue d’un sommet à Suva la semaine dernière, les dirigeants du Pacifique ont lancé un appel commun à la Cour de La Haye pour qu’elle précise l’obligation des États “de protéger les droits des générations actuelles et futures contre les effets néfastes du changement climatique”.

La région, ont-ils déclaré, se trouve dans une “urgence climatique” constituant une menace “existentielle” à leur survie.

Les îles, dont beaucoup sont de faible altitude, sont déjà touchées par le changement climatique, et espèrent que cette initiative renforcera les risques juridiques encourus par les principaux émetteurs et les incitera à agir.  

Le plan devra recevoir le soutien d’une majorité de pays lors de l’Assemblée générale des Nations unies en septembre pour être soumis à la plus haute juridiction internationale.

“J’ai été clair et cohérent dans notre demande d’engagements plus ambitieux en matière de climat”, a déclaré le Premier ministre fidjien Frank Bainimarama à l’issue du sommet, qui s’est achevé jeudi. 

“Nous devons mettre fin à notre dépendance aux combustibles fossiles, notamment au charbon. C’est ce que nous demandons à l’Australie, à la Nouvelle-Zélande” et à tous les pays fortement émetteurs, a-t-il ajouté.

L’Australie, membre du Forum des îles du Pacifique, est l’un des plus grands exportateurs de charbon et de gaz au monde. 

Greenpeace a salué le soutien de l’Australie à la Cour internationale de justice pour statuer sur le changement climatique, ajoutant que Canberra devrait également “poursuivre une action climatique plus ambitieuse en s’engageant à ne pas lancer de nouveaux projets de charbon et de gaz”

infos coronavirus