lundi 26 juillet 2021
A VOIR

|

L’Australie et la Nouvelle-Zélande interdissent l’entrée à tous les non-résidents

Publié le

L'Australie et la Nouvelle-Zélande ont encore durci leurs restrictions aux frontières, en limitant un peu plus les possibilités d'entrée sur leur territoire pour se protéger de l'épidémie de Covid-19, ont annoncé jeudi leur gouvernement.

Publié le 19/03/2020 à 14:51 - Mise à jour le 19/03/2020 à 15:55
Lecture < 1 min.

L'Australie et la Nouvelle-Zélande ont encore durci leurs restrictions aux frontières, en limitant un peu plus les possibilités d'entrée sur leur territoire pour se protéger de l'épidémie de Covid-19, ont annoncé jeudi leur gouvernement.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a ainsi fait savoir qu’aucun étranger non-résident ne serait admis à compter de vendredi soir sur l’immense île-continent.

“Une interdiction de voyage va être imposée à partir de 21 heures (10H00 GMT) demain soir à tous les citoyens non-Australiens, non-résidents” qui auraient voulu entrer dans le pays, a déclaré M. Morrison dans un discours à Canberra.

Son homologue néo-zélandaise Jacinda Ardern a fait savoir au même moment qu’à quelques exceptions près, seuls les Néo-Zélandais seraient autorisés à embarquer sur des vols à destination de l’archipel.

La mesure entrera en vigueur jeudi soir à 23H59 (jeudi 10H59 GMT).

“Je reconnais le caractère extraordinaire de cette décision”, a-t-elle dit dans un communiqué. “Jamais dans l’histoire néo-zélandaise de tels pouvoirs ont été utilisés”.

“Protéger les Néo-Zélandais du Covid-19 est notre priorité numéro un. Ces derniers jours, il est apparu évident que la propagation du virus ailleurs dans le monde commande que nous prenions des mesures encore plus fortes aux frontières.”

“La décision prise aujourd’hui interdit l’entrée du territoire à tous les touristes, à tous les titulaires d’un visa temporaire comme les étudiants ou les travailleurs”, a-t-elle poursuivi.

Les exceptions concernent notamment les conjoints ou enfants étrangers de Néo-Zélandais.

Australie et Nouvelle-Zélande avaient déjà pris de nombreuses mesures pour contrer la pandémie du nouveau coronavirus, sans aller toutefois jusqu’à la fermeture des écoles ou l’imposition d’un confinement général.

Leurs gouvernements espèrent que les décisions annoncées jeudi permettront d’éviter d’avoir à prendre les mesures draconiennes qui ont été décrétées dans de nombreux pays, comme en Europe.

L’Australie dénombre pour l’heure 642 cas confirmés de coronavirus, un chiffre qui double environ tous les trois jours. En Nouvelle-Zélande, 28 cas ont été répertoriés. 

infos coronavirus