vendredi 18 septembre 2020
A VOIR

|

Éruption d’un volcan en Nouvelle-Zélande : pas d’espoir de retrouver des survivants

Publié le

Il n'y a pas d'espoir de retrouver des survivants de l'éruption d'un volcan sur une île touristique de Nouvelle-Zélande, a annoncé la police néo-zélandaise, laissant entendre que plus d'une vingtaine de personnes seraient mortes.

Publié le 09/12/2019 à 8:34 - Mise à jour le 09/12/2019 à 9:37
Lecture 2 minutes

Il n'y a pas d'espoir de retrouver des survivants de l'éruption d'un volcan sur une île touristique de Nouvelle-Zélande, a annoncé la police néo-zélandaise, laissant entendre que plus d'une vingtaine de personnes seraient mortes.

Une cinquantaine de personnes visitaient White Island dans le nord de la Nouvelle-Zélande lorsque le volcan est entré en éruption soudainement en début d’après-midi, projetant des cendres et des roches dans les airs, selon la police.

Vingt-trois personnes ont pu quitter l’île, dont cinq sont ensuite décédées et 18, blessées et atteintes notamment de graves brûlures, ont reçu des soins.

Plusieurs personnes, en nombre indéterminé, sont restées bloquées sur l’île.

Dans la nuit de lundi à mardi, la police a expliqué que, malgré plusieurs vols de reconnaissance pour tenter de retrouver les personnes piégées, « aucun signe de vie n’a pu être observé nulle part ».

« En se fondant sur les informations disponibles, nous ne pensons pas qu’il y ait de survivant sur l’île », a indiqué la police, ajoutant qu’elle « travaille activement à établir le nombre exact des personnes décédées ».

Auparavant, à la tombée de la nuit, le commissaire adjoint John Tims avait expliqué que l’activité volcanique rendait les opérations de sauvetage trop dangereuses.

>Lire aussi – Nouvelle-Zélande : éruption d’un volcan avec une centaine de touristes à proximité

L’armée néo-zélandaise devrait procéder à une inspection de l’île aux premières heures du jour mardi.

L’éruption survenue à 14H11 (01H11 GMT) a dégagé un épais panache de fumée blanche dans le ciel sur 3,6 kilomètres.

Des images video en direct ont montré un groupe d’une demi-douzaine de personnes marchant le long du cratère quelques secondes avant que les images deviennent noires.

Un « nombre considérable » de victimes de la catastrophe seraient australiennes, selon des responsables de Canberra. 

Une trentaine seraient des vacanciers en croisière à bord du navire Ovation of the Seas, a déclaré à l’AFP Kevin O’Sullivan, directeur général de l’association professionnelleNew Zealand Cruise Association.

L’opérateur américain du navire Royal Caribbean – qui qualifiait l’excursion à White Island de « visite guidée inoubliable du volcan le plus actif de Nouvelle-Zélande » – a déclaré qu' »un certain nombre de nos invités visitaient l’île » sans donner de chiffre précis.

Le navire, qui peut accueillir 4.000 personnes, a appareillé de Sydney la semaine dernière pour une croisière de 12 jours.

Michael Schade, un touriste qui a quitté l’île juste à temps, a filmé des touristes surpris bloqués sur le rivage, attendant d’être évacués, le ciel rempli de débris blancs. Un hélicoptère recouvert de cendres gisait endommagé à proximité.

Quatre touristes et un pilote qui avaient atterri sur l’île avec un hélicoptère de Volcanic Air peu avant l’explosion ont été retrouvés, selon la compagnie. « Nous savons que tous les cinq sont rentrés à Whakatane sur l’un des bateaux touristiques », a déclaré un porte-parole de la compagnie Volcanic Air à l’AFP.

A volcano erupts without warning on New Zealand's White Island

Eyewitness footage shows wild scenes as smoke billows from the crater of New Zealand's White Island. "Our whole tour group were literally standing at the edge of the main crater not 30 minutes before," Michael Schade, who filmed the event, wrote on Twitter.He then described how his mother tended to an injured woman in the boat taking them off the island, and said his thoughts were with all those who were currently unaccounted for. New Zealand police have confirmed one person is dead, and say they fear the death toll may rise, after the devastating volcanic eruption.? Twitter: Michael Schade

Posted by ABC News on Sunday, December 8, 2019

Epais panache blanc

L’Agence nationale de gestion des situations d’urgence a qualifié l’éruption de « modérée ». Un épais panache blanc était cependant visible à des kilomètres à la ronde.

« Nous avons constaté une baisse régulière de l’activité depuis l’éruption. Il reste beaucoup d’incertitudes mais actuellement il n’y a aucun signe d’aggravation », a-t-elle fait savoir.

White Island se situe à une cinquantaine de kilomètres de la Baie de l’Abondance (Bay of Plenty) où les touristes en quête d’aventures aiment se rendre équipés de casques de sécurité et de masques à gaz pour s’approcher du volcan.

White Island, dont 70% sont immergés, est le volcan le plus actif de l’archipel néo-zélandais, selon l’agence gouvernementale GeoNet.

Environ 10.000 touristes s’y rendent chaque année. Le volcan a connu de fréquentes éruptions au cours des 50 dernières années, la plus récente remonte à 2016. Cette année-là, un conteneur de 2,4 tonnes avait été transporté par avion sur l’île afin de servir d’abri en cas d’éruption.

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Sénatoriales : Jacky Bryant en course pour les Verts

Candidat aux prochaines élections sénatoriales pour les Verts, Jacky Bryant était notre invité en plateau samedi soir. Pour lui, "petit à petit, la démarche des écologistes va rentrer comme étant une réponse pertinente à toutes les préoccupations que nous avons aujourd’hui".

Bébé secoué : la mère condamnée à 7 ans...

20 longues années de prison. C’est la peine demandée par l’avocate générale à l’encontre de la mère du petit garçon. Car pour...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV