dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde

Publié le

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

Publié le 02/06/2020 à 11:00 - Mise à jour le 02/06/2020 à 11:00
Lecture 3 minutes

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

La France retrouve ses cafés

En France, les cafés, restaurants, collèges et lycées ont rouvert dans la majeure partie du pays, avec des règles sanitaires strictes. Mais seules les terrasses ont pu rouvrir en zone orange, la plus touchée par le virus : la région parisienne, la Guyane et Mayotte.

Tous les Français peuvent désormais se déplacer à plus de 100 km de chez eux. Les plages, musées, monuments ou théâtres peuvent également rouvrir, sauf en zone orange.

Plus de 377 000 morts

La pandémie a fait au moins 377 213 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 19H00 GMT.

Les États-Unis sont le pays le plus touché avec 105 644 décès. Suivent le Royaume-Uni avec 39 369 morts, l’Italie (33 530), le Brésil (29 937) et la France (28 .940).

Au Mexique, le coronavirus a fait plus de 10 000 morts et la Russie a passé mardi le cap des 5 000 décès.

 Royaume-Uni : 48 000 morts attribuées au Covid-19

Plus de 48 000 personnes sont décédées au Royaume-Uni avec pour cause suspectée ou avérée le nouveau coronavirus, selon des chiffres du Bureau national du statistiques (ONS) établissant un bilan plus lourd que celui des autorités sanitaires.

« Pertes abyssales »

L’économie mondiale est confrontée à des « pertes abyssales » et la reprise va être freinée par le manque de fonds pour réparer les dégâts causés par la pandémie, a prévenu le président de la Banque mondiale, David Malpass, dont l’institution a déjà déboursé 160 milliards de dollars (17 billions de Fcfp) d’aide d’urgence à une centaine d’États.

Croissance affectée

La Russie a dévoilé mardi un plan de relance estimé à 65 milliards d’euros (7,8 billions de Fcfp) pour arriver à une croissance pérenne fin 2021.

En France, le gouvernement prévoit une récession profonde cette année, avec une chute du produit intérieur brut (PIB) historique de 11%.

Questions de confinement

La justice sud-africaine a ordonné au gouvernement de revoir certaines mesures décidées dans le cadre du confinement, estimant qu’elles violaient les libertés garanties par la Constitution.

Au Nicaragua, alors que les malades submergent les hôpitaux, les médecins ont appelé à un confinement volontaire face au « déni » des autorités.

Retour à la plage à Rio

Rio de Janeiro a appliqué mardi les premières mesures d’un plan de retour progressif à l’activité, alors que le Brésil est toujours dans une phase ascendante de la pandémie. Les cérémonies religieuses peuvent reprendre et les sports nautiques individuels sont à nouveau autorisés sur les plages. Mais pas question de rester sur le sable.

Sénégal : retour à l’école reporté

Les autorités sénégalaises ont reporté le retour à l’école de centaines de milliers d’élèves, quelques heures seulement avant l’échéance prévue mardi matin, invoquant la découverte de la contamination de dix enseignants en Casamance (sud).

Au Zimbabwe, les forces de sécurité ont interdit le centre de Harare, la capitale, à des milliers de personnes pour faire respecter les mesures de prévention contre la pandémie.

La Guinée équatoriale a exigé le départ de la représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qu’elle accuse de gonfler le bilan du coronavirus.

« Discriminations raciales endémiques » aux USA

La pandémie et les manifestations provoquées par la mort de George Floyd, un homme noir asphyxié par un policier blanc lors de son arrestation, mettent en évidence les « discriminations raciales endémiques » aux États-Unis, a déclaré la Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme.

« Ce virus révèle des inégalités endémiques trop longtemps ignorées », a estimé Michelle Bachelet.

L’Indonésie renonce au pèlerinage

L’Indonésie, qui compte la plus grande population musulmane au monde, a décidé de renoncer cette année au pèlerinage de la Mecque à cause des risques liés au coronavirus.

SourceAFP

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

171 plants de paka découverts à Taiarapu-Est

Les militaires de la brigade de Taravao sont intervenus au domicile d'un particulier à Faaone et ont découvert 171 plants de cannabis et 5 boîtes contenant du cannabis séché (644 g).

Les cas contact à risque élevé en isolement désormais...

Les entrepreneurs individuels et les salariés identifiés par le Bureau de Veille Sanitaire comme "cas contacts à risque élevé", empêchés de travailler du fait de la recommandation de "quarantaine" de 7 jours et dont le télétravail n'est pas possible, vont pouvoir bénéficier d'une indemnisation.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV