mercredi 23 septembre 2020
A VOIR

|

Coronavirus : l’Agence européenne des médicaments met en garde sur la chloroquine

Publié le

L'antipaludéen chloroquine et l'un de ses dérivés, promus notamment par le président américain et par un médecin français comme remèdes au nouveau coronavirus, ont des effets secondaires graves, a averti jeudi l'Agence européenne des Médicaments (EMA), se joignant au concert d’inquiétudes autour de ces traitements.

Publié le 23/04/2020 à 11:07 - Mise à jour le 23/04/2020 à 11:09
Lecture < 1 min.

L'antipaludéen chloroquine et l'un de ses dérivés, promus notamment par le président américain et par un médecin français comme remèdes au nouveau coronavirus, ont des effets secondaires graves, a averti jeudi l'Agence européenne des Médicaments (EMA), se joignant au concert d’inquiétudes autour de ces traitements.

Les effets bénéfiques de la choloroquine et de l’hydroxychloroquine – qui comptent parmi leurs principaux partisans le président Donald Trump et le controversé Pr Didier Raoult – n’ont « pas encore été démontrés », indique l’EMA, basée à Amsterdam (Pays-Bas).

« De récentes études ont fait état de problèmes graves, et dans certains cas fatals, de rythme cardiaque avec la choloroquine et l’hydroxychloroquine, notamment prises à forte dose ou en combinaison avec l’antiobiotique azithromycine », poursuit l’EMA dans un communiqué.

Ces traitements sont également susceptibles de causer des problèmes de foie et de reins, d’endommager des cellules nerveuses pouvant provoquer des convulsions et une hypoglycémie, met en garde l’agence.

Selon l’EMA, les données issues d’études cliniques de ces traitements sont « encore très limitées et peu concluantes et les effets bénéfiques de ces médicaments sur la maladie Covid-19 n’ont pas été démontrés ». 

En France, le Pr Didier Raoult, patron d’un centre de traitement et de recherche médicale de renommée mondiale à Marseille, promeut un traitement du Covid-19 utilisant l’association hydroxychloroquine-azithromycine.

Mais ses études, montrant selon lui l’efficacité de ce traitement, sont très critiquées au sein du corps médical en raison de leur méthodologie.

Aux Etats-Unis, les résultats publiés mardi de la plus vaste étude à ce jour, financée par le gouvernement américain, n’ont montré aucun bénéfice de l’hydroxychloroquine contre la maladie due au nouveau coronavirus par rapport à un traitement standard.

Elle a fait au contraire apparaître une surmortalité avec l’usage de l’hydroxychloroquine, seule ou associée à l’azithromycine.

Depuis la mi-mars, le président Trump, soutenu par la chaîne conservatrice Fox News promeut l’usage de la chloroquine pour traiter le Covid-19, malgré le peu de preuves issues d’études quant à son efficacité ou sa dangerosité.

infos coronavirus

Coronavirus : les UV pour lutter contre l’épidémie ?

C’est un appareil qui pourrait s’avérer très efficace pour désinfecter les surfaces susceptibles d’être contaminées par la Covid-19. Le Bio-Scan utilise les...

Covid-19 : Des guides sanitaires pour mobiliser la population dans les quartiers de Papeete

20 guides sanitaires arpentent chaque jour les quartiers de la capitale pour sensibiliser aux mesures de précaution et protéger la population. Armés de gel désinfectant et de beaucoup de patience, ils rappellent jusqu’au domicile des personnes les plus isolées ou les plus faibles, comment éviter la propagation du coronavirus.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Sénatoriales : Rolfi Tutavae Chang se dit prêt à...

Rolfi Tutavae Chang se présente seul aux prochaines élections sénatoriales. Inconnu de la scène politique, l'homme de 41 ans souhaite œuvrer pour la Polynésie en la faisant rayonner au sein de la République.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV