vendredi 18 juin 2021
A VOIR

|

Coronavirus : en Outre-mer, le taux de décrochage des élèves beaucoup plus élevé qu’en métropole

Publié le

En Outre-mer, le taux de décrochage scolaire lié à la fermeture des écoles pour lutter contre le coronavirus s'établit "entre 15 et 25%", contre 4% dans l'Hexagone, a indiqué mardi le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, devant les députés.

Publié le 21/04/2020 à 9:29 - Mise à jour le 21/04/2020 à 10:09
Lecture < 1 min.

En Outre-mer, le taux de décrochage scolaire lié à la fermeture des écoles pour lutter contre le coronavirus s'établit "entre 15 et 25%", contre 4% dans l'Hexagone, a indiqué mardi le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, devant les députés.

En Outre-mer, « l’impact social du confinement, sur l’aggravation des différences sociales, est plus grand », a expliqué le ministre, lors des questions au gouvernement. « C’est entre 15 et 25% de décrochage scolaire, là où nous réussissons à être à 4% en métropole », a-t-il poursuivi. 

Il a insisté sur la capacité « de faire de la différenciation territoriale », « pour mettre fin à ces problèmes d’inégalité sociale ».

Pour la prochaine rentrée scolaire de septembre, il a rappelé qu’il y aurait « des créations de postes à Mayotte et en Guyane », pour « des raisons démographiques », tout comme à La Réunion.

Quant à la Martinique et la Guadeloupe, il souligne avoir « pris en compte » la situation de ces deux territoires « avant même la crise sanitaire » (à la suite de blocages d’établissements par les syndicats pendant plusieurs semaines en début d’année, ndlr), et que les territoires antillais « vont être les départements ayant le meilleur taux d’encadrement de France à la rentrée prochaine ».

infos coronavirus