samedi 30 mai 2020
A VOIR

|

Coronavirus : en Australie, un homme hospitalisé les narines pleines d’aimants

Publié le

Un astrophysicien australien qui, pour tuer le temps pendant son confinement lié au coronavirus, cherchait à inventer un collier prévenant les contaminations, a fini à l'hôpital avec des aimants plein les narines.

Publié le 31/03/2020 à 9:31 - Mise à jour le 01/04/2020 à 8:59
Lecture < 1 min.

Un astrophysicien australien qui, pour tuer le temps pendant son confinement lié au coronavirus, cherchait à inventer un collier prévenant les contaminations, a fini à l'hôpital avec des aimants plein les narines.

L’idée de Daniel Reardon, chercheur à l’Université Swinburne de Melbourne, était un dispositif qui devait émettre un signal quand la personne le portant approchait ses mains trop près de sa bouche.

Il a raconté mardi à la chaîne publique ABC que ses premiers essais s’étaient avérés infructueux et que, assis sur son canapé, il avait commencé « de façon idiote » à se mettre sur le visage des aimants, éléments clés de son « invention ».

« J’ai commencé avec le lobe de mon oreille puis avec mes narines », a-t-il dit. « Je me suis retrouvé avec des aimants dans chaque narine qui se sont refermés en pinçant ma cloison nasale. »

Daniel Reardon a passé une heure à tenter de les retirer avant que sa compagne radiologue n’arrive à le convaincre d’aller à l’hôpital de Melbourne où elle exerce.

Il a indiqué que son nez se « remettait bien » et ne souffrait d’aucun dégât irréversible.

S’il a gardé les aimants, il dit ne pas « être suffisamment courageux pour jouer avec de nouveau ». Mais il se dit déterminé à poursuivre le développement de son idée de collier.

SourceAFP

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Déconfinement : les points-clés de la deuxième étape en...

Edouard Philippe a présenté jeudi la deuxième étape du déconfinement, lors de laquelle "la liberté redevient la règle et l'interdiction constitue l'exception", a-t-il indiqué, en se félicitant que les résultats sanitaires soient "bons". Toutes les restrictions qui demeurent doivent être réévaluées le 22 juin.

Orages : vigilance jaune aux îles du Vent et...

Météo-France Polynésie a placé en vigilance jaune pour orages la zone : îles du Vent (Tahiti, Moorea-Maiao, Mehetia, Tetiaroa), et en vigilance jaune pour vent violent, Rapa.

Par crainte de la foudre, SpaceX reporte son premier...

https://www.facebook.com/NASA/videos/695595847675337/ "Dragon, SpaceX : malheureusement, nous n'allons pas lancer aujourd'hui", a annoncé aux astronautes le directeur du lancement...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV